Paul George exorcise un peu ses démons à Salt Lake City mais rappelle qu’il est lieutenant à OKC : « Russ a sauvé le match »

Paul George exorcise un peu ses démons à Salt Lake City mais rappelle qu’il est lieutenant à OKC : « Russ a sauvé le match »

Depuis 9 matchs (6 victoires du Thunder), Paul George est chaud comme la braise avec 33 points de moyenne par match ! Samedi soir il a signé son 2ème match consécutif à 43 points dans un succès acquis de justesse aux dépens du Jazz.

Sa ligne de stats : 43 points à 15/25, 14 rebonds, 6 passes et 5 interceptions en 40 minutes de jeu. Loin de son 2/16 aux tirs dans le Game 6 du 1er tour des playoffs perdu par OKC contre Utah il y a quelques mois.

« Je me le devais à moi-même, je le devais à cette équipe. Je n’ai pas aimé la façon dont j’avais terminé la dernière fois que j’étais dans cette salle. Et je l’avais à l’esprit en arrivant ce soir. » Paul George

Le Thunder est désormais à égalité avec Denver tout en haut de la conférence Ouest (21-10).

« Je pense que c’est parce que les votes du All-Star Game approchent. Non je rigole, c’est Paul George c’est tout. » Terrance Ferguson

Le niveau de jeu de l’ancien Pacer permet aussi à Russell Westbrook de tranquillement se remettre dans le rythme, lui qui s’est fait opérer du genou cet été et qui depuis son retour d’une entorse le 19 novembre tourne à 39.1% aux tirs, 26.7% à 3-points et 58.9% aux lancers-francs en 16 matchs (11 victoires pour 5 défaites). Mais aussi 18.3 points, 11.9 rebond et 10.9 passes…

« J’ai toute la confiance du monde en lui (Westbrook). Quand il est sur le terrain il est intelligent, brillant et il fait des choses qui impactent le match » Billy Donovan

Comme lorsqu’il a empêché Donovan Mitchell d’aller égaliser sur un dunk en commettant une faute (sa 6ème) dans les dernières secondes hier. Mitchell a raté son premier lancer puis réussi (en voulant rater) le deuxième.

« Russ a sauvé le match. L’attaque ne détermine pas un joueur du calibre de Russ. On s’en moque si ses tirs ne rentrent pas. Il impacte le jeu différemment, c’est un winner. Il plonge sur les ballons, joue au-dessus du cercle, défie les pivots qui montent au dunk. Il fait tout pour cette équipe. Notre partie à nous est facile. On doit aider et être là quand il a besoin de nous. » Paul George

Dans le 3ème quart-temps, OKC a fait basculer le match à son avantage avec un 35-20 infligé au Jazz. Dans cette période, marquée par un 23-2 en faveur des visiteurs, George a « outscoré » Utah 22-20 à lui tout seul. Après avoir rentré son 4ème trois-points du 3ème quart, il a semblé échangé quelques mots avec Joe Ingles, en défense sur lui et qui lui avait laissé de mauvais souvenirs.

« Comme je l’ai dit c’était cette salle (sourire). Cette salle. » Paul George

via The Athletic

Leave a Reply