L’absence de LeBron James, un mal pour un bien ? Kyle Kuzma : « Nous ne sommes pas un seul joueur »

L’absence de LeBron James, un mal pour un bien ? Kyle Kuzma : « Nous ne sommes pas un seul joueur »

Lors des deux premiers matchs sans LeBron James, et en plus sans Rajon Rondo, les Lakers s’étaient inclinés, en manque de leurs leaders. Mais pour le 3ème anniversaire du King, les jeunes Lakers Brandon Ingram, Kyle Kuzma, Lonzo Ball et Josh Hart, ont montré ce dont ils sont capables de faire même sans leur superstar. Justement les équipes de ce dernier restaient sur 13 défaites de rang sans lui et la dernière victoire remontait à mars 2016 (succès des Cavs sur les Mavs)

« Nous avons juste montré nous pouvons faire plus en tant que jeune noyau et en tant qu’équipe. Nous ne sommes pas un seul joueur, nous devons juste éliminer les petites erreurs et nous aurions pu gagner les trois matchs (sans eux). Pour nous, l’important c’est de simplement continuer à nous améliorer et quand ces gars-là reviendrons, continuer notre course en avant. » Kyle Kuzma

Kyle Kuzma n’a pas été dans une grande réussite avec 18 points à 5/17 (mais 6 passes), mais Josh Hart (22 points à 8/14) et Ingram (21 points à 9/13, 7 rebonds et 9 passes), ont fait le job. Ce dernier a été l’homme de la rencontre et a sans doute sorti son meilleur match de la saison. Il a sans aucun doute signé son meilleur dernier quart dans un rôle de créateur et meneur en l’absence de Lonzo Ball, sur le banc. Il a inscrit 7 points de suite dans les dernières 3’32 pour permettre aux siens de revenir à égalité, puis son tir à 3-pts a mis définitivement les locaux en tête.

« Je pense que je ne m’étais jamais senti aussi à l’aise. J’ai joué de la bonne façon, j’ai cherché les gars, je les ai vus ouverts. Je pense juste que j’ai fait un meilleur boulot pour impliquer mes coéquipiers. Je sais que lorsqu’ils se sentent à l’aise sur le terrain, cela nous donne une meilleure chance de gagner. Je pense qu’ils sont prêts à prendre ces shoots. Ils sont prêts, ils se sentent à l’aise derrière la ligne des 3-pts, pour attaquer le cercle, et c’est ce qu’on a vu de la part de Josh Hart et Kentavious Caldwell-Pope. Puis Kuz lui score toujours. » Brandon Ingram

Ingram avait raté un lancer-franc qui avait coûté cher il y a quelques jours face à ces mêmes Kings, mais cette fois les Lakers ont brillé dans le money time, comblant un retard qui a culminé à 11 points sur le match. Kuzma a aussi été brillant dans la création, de très bonne augure que les deux jeunes Lakers montrent de tells aptitudes.

« Nous continuons simplement à montrer nos progrès à chaque match dans des situations difficiles. Chaque soir, nous mettons davantage l’accent sur le fait de passer le ballon et d’obtenir le meilleur tir pour l’équipe. Je ne pense pas que nous [Kuzma et Ingram] le faisons toujours parce que nous voulons naturellement plutôt scorer. Mais je pense que ce soir c’était notre meilleure façon de jouer. » Ingram

Et il y a aussi eu la défense qui a fait la différence, notamment lors du 7-0 qui a permis de passer en tête.

« Nous avons enfin commencé à fournir le type d’effort nécessaire pour faire des stops. Ils ont eu quelques shoots ouverts qui ne sont pas rentrés. Nous nous en sommes bien sortis sur quelques uns de ces shoots. Mais j’ai trouvé qu’il y avait enfin de l’intensité défensive. Nous Ce n’était pas le cas dans les 3 premiers quarts. » Walton

Et si l’absence de LeBron pouvait être un mal pour un bien ?

Via ESPN et LA Times

1 Comment

  1. LeBron étouffe très clairement l'éclosion d'Ingram, et tant qu'il sera là j'ai peur qu'Ingram n'éprouve jamais son immense potentiel

Leave a Reply