DeMar DeRozan : « Nous nous sommes fait insulter »

DeMar DeRozan : « Nous nous sommes fait insulter »

La rencontre face aux Celtics n’a pas vraiment commencé comme les Spurs l’espéraient, limités à 17 points à un terrible 6/27 aux tirs en premier acte. Mais depuis quelques semaines ils ont trouvé une identité défensive et se montrent de plus en plus solides de ce côté du terrain. Malgré leur maladresse ils ont tenu sans exploser.

« Ils sont restés concentrés. Ils ne se sont pas inquiétés des shoots ratés, ils ont continué d’essayer, de défendre et ça a fini par payer. » Gregg Popovich

Les Celtics ont pris une dizaine de points d’avance mais les Texans ont fini par rentrer quelques shoots et revenir à 6 points à la pause malgré une première mi-temps mauvaise offensivement.

« Nous étions vraiment hésitants, indécis, pas agressifs. » DeMar DeRozan

A la pause Gregg Popovich les a secoués comme il sait très bien le faire !

« Nous nous sommes fait insulter. » DeMar DeRozan

Et ça a eu l’effet escompté.

« Notre dynamique a changé. Nous sommes allés sur le terrain et nous avons commencé à jouer comme nous le faisons dernièrement. » DeRozan

Le jeune Derrick White a montré la voie en inscrivant les 6 premiers points des siens. Il termine avec 22 points à 8/9 et remporte son duel face à Kyrie Irving.

« Avant le match ils ont dit qu’il fallait le faire bosser en défense. Si vous le laissez jouer sur un seul côté du terrain, la soirée va être très longue. Je voulais le faire travailler en défense et attaquer. J’étais juste agressif et j’attaquais le cercle. Si je continue d’être agressif, de bonnes choses se produiront. » White

Cela a initié un terrible 38-15 et sur le quart les Spurs ont inscrit pas moins de 46 points ! C’est leur plus gros total sur un quart depuis avril 1993. Ils ont rentré 19 de leurs 25 shoots dans le quart, avec un LaMarcus Aldridge également intenable. Il a très mal commencé la rencontre en ratant ses 7 premiers tirs, mais a réalisé un gros 3ème quart avec 12 points et termine meilleur marqueur de la rencontre avec 32 points à 13/23.

« J’ai commencé lentement mais je savais que je me précipitais un peu. J’étais à chaque fois proche du cercle pourtant, donc j’ai juste essayé de ralentir un peu et de prendre mon temps. Une fois que j’ai vu un ou deux shoots rentrer, c’était parti. » LMA

« C’est un monstre comme je lui ai dit après le match. C’est un monstre dernièrement, sans aucune doute. » Pop

Avec également un DeMar DeRozan plus complet que jamais, les Spurs sont sur la très bonne voie dernièrement. La défense fonctionne parfaitement, et ils finissent très bien les matchs, ce qui a été un souci en début de saison. Sur les 13 dernières rencontres ils affichent un offensive rating de 120 (pts par 100 possessions) en dernier quart (premiers de la ligue), et un defensive rating de 96.6 (seconds de la ligue). Résultat ils sont passés de la 14ème place à l’Ouest à la 8ème avec un mois de décembre conclu sur le bilan de 11-5.

 

Leave a Reply