John Wall : « Ca n’a pas été une décision difficile à prendre »

John Wall : « Ca n’a pas été une décision difficile à prendre »

Après avoir consulté un spécialiste, John Wall avait toutes les cartes en main pour prendre une décision concernant la marche à suivre pour son problème d’excroissance osseuse au niveau du talon. L’équation était simple

« Si je ne veux pas devoir gérer la douleur ou empirer les choses et même risquer peut-être une rupture du tendon d’Achille plus tard dans ma carrière, il y a la possibilité de se faire opérer. Il y a des jours où c’est terrible, tu ne peux pas jouer ou à peine marcher. Donc ça n’a pas été une décision difficile à prendre. C’était une décision facile à prendre. Il fallait juste également s’assurer que tout le monde dans ma team et dans l’organisation des Wizards étaient sur la même longueur d’onde. » Wall

Ce souci au talon ne date pas d’aujourd’hui pour le meneur et jusque là il avait surmonté la douleur mais c’est arrivé à un point où c’était trop dur à gérer et risqué.

« C’est quelque chose qui me gêne depuis des années. J’ai joué malgré ça, et là c’est arrivé à un point où je ne peux plus jouer à moins de vouloir me faire une rupture du tendon d’Achille. Ce n’est pas ce que je veux faire. Je choisis le processus le plus court avec une absence de 6 à 8 mois plutôt que celui de 15 à 20 mois. » Wall

Ce sera la 3ème opération en moins de 3 ans pour Wall, qui a joué seulement 41 matchs la saison passée et 32 cette saison.

Via Washington Post

Leave a Reply