Russell Westbrook : « Faire simple, c’est ce que j’ai essayé d’apprendre au fil des années »

Russell Westbrook : « Faire simple, c’est ce que j’ai essayé d’apprendre au fil des années »

Dimanche soir après la défaite du Thunder à Dallas dans un match où il avait signé 9 points à un terrible 4/22, Russell Westbrook était très dur avec lui.

« Je dois juste faire du meilleur boulot. C’est vraiment ma faute. Je suis merdique depuis un mois. Je dois juste me concentrer, me recentrer sur ce que j’ai besoin de faire. Je fois aider mes gars. Je les laisse tomber, je ne suis pas consistant en attaque. En défense ça va, mais je dois être plus consistant parce que je retire de la fierté d’être le joueur le plus consistant de la ligue. Chaque soir je me bats, je joue dur, ce genre de choses. Rater des shoots ça fait partie du jeu, mais je dois faire du meilleur boulot, et c’est ma faute. Mais je vais le faire, aucun doute, donc je ne suis pas inquiet. Nous jouons demain et je serai meilleur. C’est ma responsabilité. » Westbrook

Pas de quoi inquiéter Billy Donovan, qui a une confiance aveugle en son meneur

« Sa plus grande force c’est sa détermination, sa volonté et son énergie. Peu importe ce qu’il traverse, quand je dis que je ne m’inquiète pas, c’est vraiment que je ne m’inquiète pas en raison de tous ses intangibles. Si c’était quelqu’un de différent qui n’avait pas ce genre de volonté, d’énergie, de conviction et de détermination, cela me préoccuperait un peu plus. Mais ce n’est pas le cas avec lui, car ces situations lui réussissent. Il se nourrit des challenges. » Billy Donovan

Rick Carlisle savait que ce n’était pas bon signe pour le match du lendemain, une nouvelle fois entre les Mavs et le Thunder, mais cette fois à Oklahoma City. Il avait raison puisque le MVP 2017 a réagi avec la manière en signant son 10ème triple-double de la saison : 32 points à 13/24, 11 rebonds et 11 passes. Il n’a tenté qu’un tir derrière l’arc et a rentré surtout 9 de ses 15 tirs à mi-distance et 4 d’entre eux étaient avec la planche. Quelque chose a changé entre les deux matchs

« Il a trouvé la planche. » Paul George

Le meneur a toutefois balayé l’idée que ces shoots avec la planche lui ont permis de régler la mire et de retrouver le rythme.

« Je ne dirais pas ça. C’est juste que si je suis dans la bonne zone, c’est facile. C’est un shoot facile. Je vais prendre ce même shoot. Pourquoi est-ce que je ferai quoi que ce soit différemment ? S’ils vous donnent le même shoot, alors il faut le prendre. Une clé de ce sport c’est de jouer simplement. Quand vous faites dans la simplicité, cela rend le jeu plus facile pour tout le monde, pas juste moi. Faire simple, c’est ce que j’ai essayé d’apprendre au fil des années. » Westbrook

Dans son sillage et malgré la maladresse du reste de l’équipe, à l’image du 7/21 de Paul George, le Thunder s’impose largement 122-102. Cette nuit c’est le Russell Westbrook qu’on préfère voir qui était de sortie, celui qui est agressif et qui n »abuse pas du tir longue distance, cherche à créer pour les siens et pour lui. Désormais il faut le faire avec régularité, ce qu’il a du mal à faire cette saison.

Via ESPN et The Athletic

Leave a Reply