Elie Okobo a pu se mesurer au maître Tony Parker : « J’ai énormément appris »

Elie Okobo a pu se mesurer au maître Tony Parker : « J’ai énormément appris »

Soirée spéciale avant-hier pour Elie Okobo puisque les Hornets et son idole Tony Parker étaient en ville.

« Le samedi matin avant d’aller au match je regardais les Spurs jouer. Je le regardais aussi avec l’équipe nationale. Tony Parker était un exemple pour moi gamin et maintenant je joue contre lui pour la première fois. » Okobo

Il l’a affronté pour la première fois et il a pu voir à l’oeuvre face à lui un excellent Tony Parker, auteur de 20 points.Il signe lui seulement 4 points mais l’expérience a été très positive.

« Wow, j’ai énormément appris. Il apporte énormément d’énergie et j’ai essayé de le contenir en défense. Il a été vraiment très patient dans ce qu’il faisait en attaque. Il garde le ballon, appelle un nouveau écran, s’appuie sur les écrans, lit la défense, il a vraiment fait du bon boulot. Je pense que c’est ce que j’ai besoin de travailler, et il faut que je sois en confiance sur le terrain et que je m’assure que je sais où je vais. » Okobo

Tony Parker a également été élogieux au sujet du Bordelais

Je pense qu’il est talentueux. Il jouait très bien en championnat de France. Il a progressé chaque année et il est très talentueux. Je pense qu’il peut devenir un joueur solide dans cette ligue, il a tous les outils pour être un bon meneur dans cette ligue. Il est gaucher et c’est chiant de défendre sur un gaucher. Je pense que ça va bien se passer pour lui et bien sûr c’est une question d’opportunités et il faut gagner la confiance du coach. » Tony Parker

Après la rencontre Le Sun a dîné avec lui et en a profité pour lui poser quelques questions

« Je lui ai demandé comment il avait fait pour être aussi bon si vite et régulier, et il a dit que c’était juste du boulot, qu’il fallait essayer de rester le plus positif possible. Puis il m’a dit qu’il y aura des hauts et des bas durant la carrière. Il faut juste rester positif, continuer de bosser parce que tu ne peux pas être juste un bon joueur dans cette ligue. Il faut bosser et être régulier. » Okobo

Il y avait du beau monde puisque Nico Batum était là, mais aussi Boris Diaw, en plein travail pour l’équipe de France.

« Il est de la même ville que moi et je l’ai aussi regarder jouer, et j’ai joué avec lui l’an dernier (en équipe de France) donc j’ai appris beaucoup. Il est comme un meneur mais au poste 4. Donc c’est vraiment un bon joueur et il est vraiment sympa.“ Okobo

Elie a apprécié de moment passé avec les stars françaises

« Ils vous donnent beaucoup de conseils. Ils ont parlé de leur saison rookie, de toutes leurs années dans la ligue, les joueurs qu’ils ont affrontés, les meilleurs, les pires, c’était à la fois bien et fun. » Okobo

Via Bright Side of The Sun

Leave a Reply