Jusuf Nurkic passe un cap et frôle le triple-double : « Si ça n’arrive pas tout seul, je ne vais pas courir après »

Jusuf Nurkic passe un cap et frôle le triple-double : « Si ça n’arrive pas tout seul, je ne vais pas courir après »

Dix jours après avoir posé une ligne de stats hallucinante, Jusuf Nurkic a encore fait parler sa polyvalence la nuit dernière en posant 11 points, 11 rebonds, 8 passes décisives et 6 contres sur la tête de Hornets.

« Il a été énorme. Il joue super bien, il est en confiance. Il est efficace près du panier mais ce que je préfère chez lui c’est qu’il est agressif en attaque et en défense. Il protège l’arceau, prend ses responsabilités en attaque mais fait aussi des passes. » CJ McCollum.

Le géant Bosnien aurait pu réussir un triple-double, son premier, mais les Blazers ont infligé un blow-out à leurs adversaires du soir et le coach de Portland Terry Stotts n’a pas voulu laisser son joueur trop longtemps sur le terrain. Alors qu’il avait sorti tous ses titulaires à l’entrée du quatrième quart-temps, il à tout de même choisi de laisser quelques minutes de plus de temps de jeu à Nurkic au cas où il pourrait valider son triple-double.

« Je lui ai dit que je lui donnais deux minutes pour le réussir ! Honnêtement, c’est quelque chose qu’il faut faire (permettre à ses joueurs de réussir une belle perf si ils en ont l’opportunité ndlr) mais je n’aime pas vraiment ça parce que ça enlève du rythme au match et rend les choses difficiles pour les quatre gars qui entrent. Mais on a essayé. » Terry Stotts.

Sans succès, mais ça ne travaille pas plus que ça le Bosnien.

« Si ça n’arrive pas tout seul, je ne vais pas courir après. » Jusuf Nurkic.

Le pivot de 24 ans n’a jamais été réputé pour ses qualités défensives, mais il se donne de plus en plus de ce côté là du terrain et progresse à vue d’oeil, comme l’a remarqué le  coach des Hornets James Borrego.

« Il nous a rendu la tâche difficile. Ils ont réussi 10 blocks en première mi-temps, c’est à mettre au crédit de leur défense et de la progression de Jusuf dans ce domaine. » James Borrego.

« Sa présence dans la raquette a été très impressionnante. Il a terminé avec six contres, sa défense était bonne, il n’a rien forcé en attaque. Le plus important, c’était son impact en défense. » Terry Stotts.

Nurkic tourne à 15,2 points (52% aux tirs) et 10,4 rebonds par match cette saison.

Via ESPN, NBA.com et Oregon Live.

[Interview] Vince Carter : « Ce feeling il n’y a peut-être rien de comparable »

Leave a Reply