On retrouve le Donovan Mitchell de l’année dernière : « Le plus important pour moi, c’est de faire les bons choix »

On retrouve le Donovan Mitchell de l’année dernière : « Le plus important pour moi, c’est de faire les bons choix »

Le début de saison de Donovan Mitchell n’a clairement pas été à la hauteur des attentes qu’a suscité son excellente saison rookie. Mais depuis sa grosse deuxième mi-temps contre les Pistons la semaine dernière, l’arrière du Jazz a retrouvé son mojo. Fini les tirs forcés et mauvais choix en attaque, Mitchell recommence à lâcher sa balle. Et ça marche puisqu’il a calé 33 points à 14/24 aux tirs contre les Lakers la nuit dernière (victoire du Jazz de 18 points). Repositionné au poste de meneur pour palier aux absences de Dante Exum, Raul Neto et Ricky Rubio, il a aussi été performant dans l’organisation du jeu et a égalé son record en carrière à la passe avec 9 unités.

« Le plus important pour moi, c’est de faire les bons choix. Ça a été ma marque de fabrique depuis que je suis ici, continuer de jouer sous contrôle et de trouver les gars démarqués. » Donovan Mitchell.

« Son esprit de décision en attaque est très bon, on ne peut même pas dire que c’est du scoring mais de l’attaque. Parfois, il va être celui qui marque, parfois, il va passer, parfois il va louper et on va prendre le rebond. Il était concentré et prêt à jouer ce soir (contre les Lakers, ndlr) » Quin Snyder, le coach du Jazz.

Et pour prendre la place de Mitchell au poste 2, Snyder a choisi de titulariser Royce O’Neale. Le joueur de 22 ans, jusque là limité à 16 minutes par match, en a joué 39 contre les Lakers et a été assez impressionnant, avec 17 points à 5/12 à trois points et 7 rebonds.

« Je ne rappelle plus trop combien de trois points j’ai tenté mais j’étais ouvert, donc j’ai continué à les prendre. Le coach me dit toujours de tirer si je suis ouvert. » Royce O’Neale.

Et sa rencontre a suscité l’admiration chez ses coéquipiers.

« Les gens ne savent pas que Royce est l’un des meilleurs shooteurs de l’équipe. Ce soir, les spectateurs ont pu s’en rendre compte. Il a énormément amélioré son tir. » Donovan Mitchell.

« Il y a beaucoup de blessés, donc on a besoin que tout le monde hausse son niveau. Et beaucoup de gars l’ont fait ce soir. » Jae Crowder.

En plus de la victoire et de la grosse perf de Mitchell, les fans du Jazz ont pu s’extasier devant l’énorme poster de leur arrière sur JaVale McGee.

« C’était un truc de malade. Je ne sais même pas quoi vous dire, c’était fou. » Jae Crowder.

Via the Salt Lake Tribune et ESPN.

[Interview] Vince Carter : « Ce feeling il n’y a peut-être rien de comparable »

Leave a Reply