Donovan Mitchell sur Rudy Gobert : « Il devrait être dans la conversation pour le All-Star Game, il est encore sous-estimé »

Donovan Mitchell sur Rudy Gobert : « Il devrait être dans la conversation pour le All-Star Game, il est encore sous-estimé »

Andre Drummond est le meilleur rebondeur offensif en NBA avec 5.2 prises par match, et le meilleur marqueur aux points inscrits sur seconde chance, avec 5.3 par rencontre. Il pèse aussi 15 kilos de plus que Rudy Gobert (à qui il rend 5 cm). Mais lundi soir à Salt Lake City, le défenseur de l’année en titre a dominé la raquette : 18 points à 6/9, 25 rebonds, 3 passes et 2 contres. En face Drummond n’a terminé qu’à 15 points à 6/17 et 13 rebonds.

« Ça commence par la défense, la recherche d’un stop. J’ai réussi à être au bon endroit au bon moment. Je savais qu’en face j’allais devoir jouer des coudes avec l’un des meilleurs si ce n’est le meilleur rebondeur de la ligue. Ça m’a poussé à être un peu plus agressif. » Rudy Gobert

« Il devrait être dans la conversation pour le All-Star Game. On voit pourquoi dans un match comme ce soir. Il a été sous-estimé et je pense qu’il est encore sous-estimé. Ce n’est pas pour rien qu’il est le défenseur de l’année. » Donovan Mitchell

Cette saison, Detroit marque en moyenne 13.5 points par match sur seconde chance, mais n’en a compté que 5 face au Jazz. Drummond et Blake Griffin tentent eux en moyenne 12.7 lancers-francs par match combinés : Utah (55 rebonds à 38) n’en a concédé que 6 pour toute l’équipe des Pistons.

« C’était un effort collectif. On a essayé d’être agressifs. On fait les choses qu’on est censés faire en défense. Si on fait ça tous les soirs, on sera en excellente position. » Rudy Gobert

« Rudy a été dominant au rebond et j’ai trouvé que Donovan avait pris de très bonnes décisions en fin de match, en splitant les traps. C’est une équipe excellente au rebond offensif, (Andre) Drummond en particulier, il est le meilleur marqueur de la ligue sur seconde chance. Rudy était partout au rebond et il a compliqué la tâche de tout le monde en face. Il joue de la bonne façon. Il ne reste pas collé à son défenseur pour capter le rebond défensif, il vient en aide. Généralement c’est l’inverse, la contribution de Rudy ne se voit pas toujours dans le box score. » Quin Snyder

En seconde mi-temps, les Pistons n’ont marqué que 35 points pour 49 possessions avant de s’incliner 100-94.

« Tout le monde a apporté sa pierre à l’édifice. C’est le genre de persistance dont il faut faire preuve quand vous n’êtes pas adroit comme ce soir (38.8% pour Utah). Vous devez défendre et c’est ce qu’on a fait en seconde mi-temps. » Quin Snyder

Leader NBA au nombre de « screen assists » (nombre d’écrans posés par un joueur qui mènent à des paniers pour ses coéquipiers), Gobert (36 double-doubles en 45 matchs) en avait par exemple totalisé 14 (pour 34 points marqués) contre Chicago samedi.

« Dans toutes ces situations, ça montre combien Rudy est altruiste. C’est une bonne chose. » Quin Snyder

« Il représente à lui tout seul une grosse charge de travail, pour n’importe qui. Il est long, athlétique, a un super timing. On devait essayer de faire en sorte que le ballon ne soit pas dans les mains de Donovan Mitchell. Ça nous a fait sortir de nos placements défensifs et ça a permis à Gobert de prendre les rebonds. » Dwane Casey

via Salt Lake TribuneDeseret News

Leave a Reply