Nikola Jokic adopte la philosophie de Denzel Washington; Mike Malone : « Je ne sais pas qui nous sommes »

Nikola Jokic adopte la philosophie de Denzel Washington; Mike Malone : « Je ne sais pas qui nous sommes »

En tête de la conférence Ouest, les Denver Nuggets affrontaient une équipe des Warriors plus en forme que lors de leur précédent affrontement en début de saison, qui avait tourné à l’avantage de l’équipe des Rocheuses. Mais cette nuit à Mile High City, l’orage s’est abattu sur Denver, qui a pris 51 points en premier quart et une rouste 142-111. Une violente défaite qui est un mal pour un bien selon Nikola Jokic, qui cite le grand philosophe Denzel Washington, lors d’un fameux discours donné aux étudiants de Dilard University.

« Denzel Washington a dit que vous deviez essuyer des échecs et de gros échecs. Je pense que c’est le bon mot. Vous devez essuyer un gros échec, parce que vous allez alors commencer à réfléchir à ce que vous avez fait pour vous mener à ce haut niveau. Nous ne sommes pas une mauvaise équipe mais cet échec va nous faire réfléchir à ce que nous avons fait pour atteindre ce niveau. » Jokic

Si forts à domicile, les Nuggets ont été totalement impuissants face à la force de frappe des Warriors, qui ont planté pas moins de 10 tirs à 3-pts en premier acte. Ils voulaient envoyer un message et ça a été l’occasion pour Denver de mesurer le chemin à parcourir pour être au niveau des Warriors, même si cette nuit ces derniers marchaient sur l’eau.

« 51 points en un quart temps c’est ahurissant. J’ai du mal à réaliser ce nombre. Nous n’avons pas encore ce niveau. Nous essayons de le trouver, voir si nous avons ce niveau en nous. Et les équipes championnes ont ce niveau. Nous aspirons à être ce type d’équipe. » Michael Malone

« Nous étions numéros 1 à l’Ouest donc ils sont venus ici en ayant quelque chose à prouver et en jouant comme les champions en titre. Aujourd’hui nous n’étions pas prêts à défendre notre place. » Jamal Murray

De quoi questionner Denver sur son véritable potentiel et sa capacité à pouvoir aller chercher le titre, leur rêve. Pour l’instant difficile à dire car l’effectif n’a quasiment jamais été au complet, voire même jamais si on considère Isaiah Thomas comme un membre important

« Je ne sais pas qui nous sommes. Nous avons été au complet pour 1 match et demi cette année. Gary Harris est revenu pour quelques matchs et il est out. Will Barton revient, mais j’ai dû le laisser au repos ce soir car son temps de jeu est limité. Evidemment il y a le facteur Isaiah Thomas, qui se cache dans les coulisses. Je ne sais pas qui nous sommes quand nous sommes au complet. mais je sais une chose. Même décimés nous avons été une équipe vraiment bonne. C’est pour ça que pour moi, l’important ce n’est pas une individualité dans notre équipe. L’important c’est le bien de l’équipe, ce qui est le mieux pour notre équipe.  » Malone

Cette nuit le test était peut-être un peu faussé par le feu d’artifice californiens, mais les Nuggets vont avoir 39 matchs de plus pour en savoir plus sur eux, en espérant que l’effectif soit enfin en bonne santé dans la dernière ligne droite.

Via The Athletic

Leave a Reply