Les Wizards s’imposent à la dernière seconde après un énorme comeback !

Les Wizards s’imposent à la dernière seconde après un énorme comeback !

Scénario fou pour ce match à Londres entre les Wizards et les Knicks. Les Wizards s’imposent à la dernière seconde sur un layup de Thomas Bryant contré en phase descendante par Allonzo Trier dans la dernière seconde. Avec ce succès 101-101 les Wizards continuent leur remontée avec un bilan de 19-26, ce qui les place à seulement deux matchs des playoffs. Quant aux Knicks ils sont à seulement 10-34.

Après un début de match compliqué, Bradley Beal termine finalement homme du match avec 26 points mais à 10/29 dont 2/9 à 3-pts, 9 rebonds, 4 passes et 7 ballons perdus. Otto Porter Jr. a été très précieux avec 20 points à 8/16 et 11 rebonds tandis que Tomas Satorasnky ajoute 14 points à 6/8 et 5 passes. Washington shoote à seulement 43.5% dont un 7/27 à 3-pts mais ils compensent avec 15 rebonds offensifs, contre seulement 6 aux Knicks, limités eux à 44.8% mais avec un 12/29 derrière l’arc. Emmanuel Mudiay signe 25 points à 11/18 et 7 rebonds, Luke Kornet 16 points à 4/6 à 3-pts et 5 interceptions et Noah Vonleh, Allonzo Trier et Damyean Dotson 13 chacun. Frank Ntilikina a été agressif mais encore une fois très maladroit avec 3 points à 1/7, 3 rebonds, 2 passes et 1 contre.

Les deux équipes ont fait jeu égal pendant les 6 premières minutes, puis les Knicks ont violemment appuyé sur l’accélérateur avec un Luke Kornet intenable, auteur de 4 tirs à 3-pts dans le premier acte, et une grosse adresse extérieur. Les New Yorkais ont planté 5 3-pts, dont 3 de Kornet et un de Frank Ntilikina pour terminer sur un 17-7 et mener 30-20 après 12 minutes. Les Knicks ont continué de faire la course en tête et se sont même envolés sur un 9-0 en milieu de quart grâce à Damyean Dotson et Allonzo Trier : 53-34. Trevor Ariza a mis fin à l’hémorragie avec 5 points de suite et Beal s’est enfin reveillé pour permettre aux Wizards de revenir à seulement 8 points avant un dernier panier d’Emmanuel Mudiay, 63-53.

Au retour des vestiaires les New Yorkais ont continué de conserver une dizaine de points d’avance et ont même augmenté leur avance, qui est repassée à 16 unités dans le sillage d’un excellent Mudiay, 83-67. Washington a gardé espoir grâce à Porter, Ariza et Beal en revenant à 9 points avant un dernier tir à 3-pts de Tirer, 89-77 après 3 quarts. En très très grande difficulté pour scorer, les New Yorkais ont vu Washington fondre sur eux. Ils ont inscrit seulement 2 points en 8’45 ! Résultat les Wizards, sous l’impulsion de Porter et Beal ont fait un retour dans le match à la faveur d’un 17-2 ! Porter a planté un gros 3-pts, imité par Beal pour réduire le retard à un point, puis c’est Porter qui a mis les siens en tête et a enfoncé le clou, 94-91 avec 3’30 à jouer. Mudiay a mis fin au run sur deux lancers et les deux équipes se sont alors répondues coup pour coup. Mudiay a mis les Knicks devant sur un shoot à 3-pts à 65 secondes du buzzer mais Ariza a répondu. Sur un post-up Vonleh a mis de nouveau les Knicks en tête 100-99 avec 33.7 secondes à jouer. Beal a perdu le ballon et derrière les Knicks ont échoué, laissant 3.3 secondes à Washington pour l’emporter. C’est Thomas Bryant qui a délivré les siens sur un goaltending.

Leave a Reply