Devin Booker : « Personne ne nous respecte, on devrait le savoir depuis le temps »

Devin Booker : « Personne ne nous respecte, on devrait le savoir depuis le temps »

Grosse frustration cette nuit pour les Suns, qui ne sont pas passés loin d’un joli résultat à Toronto, battus seulement au buzzer. Mais au-delà de la frustration de la défaite, il y avait de la frustration quant à la manière. En fin de rencontre Josh Jackson a volontairement fait faute sur Chris Boucher et son intention était claire : « envoyer un message » pour exprimer frustration que son coéquipier Kelly Oubre Jr. n’a pas obtenu de coup de sifflet de l’autre côté du terrain. Une deuxième faute technique en moins d’un quart-temps synonyme d’expulsion..

« J’ai eu le sentiment que c’était mon boulot de dire quelque chose pour mes coéquipiers. Pour moi quelqu’un aurait dû prendre une faute technique, pare que c’était juste ridicule… On est là à se ramasser des coups de pieds aux fesses et ils (les arbitres) ne disent rien et ne font rien. Donc moi aussi je vais mettre des coups, je ne vais pas me laisser faire.  » Josh Jackson

Ils en avaient après l’arbitrage sur une séquence capitale de la rencontre en quatrième quart temps. En l’espace de 24 secondes les Raptors ont passé un 7-0 dont le déroulé n’a pas plu aux visiteurs. Encerclé par deux défenseurs, Oubre a perdu le ballon et dans la foulée Jackson a commis une faute flagrante sur Boucher en plus d’écoper d’une faute technique. Lowry a mis le lancer de la technique et Boucher son lancer pour valider le 2+1. Puis Lowry a rentré un 3-pts qui a fait passer le score à 95-87.

« On est en quête d’un respect qu’on doit encore mériter, on le sait. On est tout en bas de la conférence Ouest, ils sont tout en haut de la conférence Est. On peut se plaindre des coups de sifflet à chaque match mais personne ne nous respecte. On devrait le savoir depuis le temps. Tout le monde le sait. Si tu ne fais pas partie des meilleures équipes, tu vas devoir aller chercher tes coups de sifflet. » Devin Booker

Igor Kokoskov aurait lui aimé que ses jeunes joueurs gardent leur sang-froid à un moment capital du match.

« Parfois vous prenez une technique pour le show. Mais les joueurs savent qu’ils sont importants pour moi. Ce n’est pas leur boulot de prendre une technique. Leur boulot c’est de rester dans le match, de fini le match et d’être disponible pour l’équipe. » Igor Kokoskov

Les Suns ont aussi l’impression d’être lésés au niveau des lancers-francs puisqu’ils sont avant-derniers dans le classement des équipes qui shootent le moins de lancers (20.5) et qui en concèdent le plus (27.5). Toutefois pour leur coach, tout ne s’explique pas par l’arbitrage et qu’il faut parfois plus attaquer la raquette.

Via The Athletic

Leave a Reply