Brandon Ingram : « Juste quand Lonzo s’est blessé, le match nous a échappé »

Brandon Ingram : « Juste quand Lonzo s’est blessé, le match nous a échappé »

Alors qu’il faisait un bon début de match avec 8 points à 4/7, 3 rebonds et 11 passes en 22 minutes de jeu, Lonzo Ball a vu sa cheville gauche tourner après une collision avec James Ennis III à 8’39 de la fin du 3ème quart à Houston hier. Tombé par terre visiblement en souffrance, il a dû être escorté par ses coéquipiers Lance Stephenson et Michael Beasley pour quitter le terrain. Le meneur des Lakers a ensuite été conduit à l’hôpital installé dans une chaise roulante pour effectuer les examens d’usage car l’appareil servant à faire les radios ne fonctionnait pas au Toyota Center.

Les premières radios sont rassurantes mais Luke Walton a précisé que Ball passerait également une IRM, pour plus de précisions. Sur ses 11 assists, Ball en avait distribué 7 rien que dans le 1er quart, remporté 39-26 par Los Angeles. À la pause, les Purple & Gold, devant de jusqu’à 21 points, menaient tranquillement 64-46 face à James Harden et Eric Gordon.

« Juste quand Lonzo s’est blessé, le match nous a échappé. On a perdu notre momentum. On s’est éloignés de ce qu’on faisait. On faisait les mêmes choses, mais il y avait moins de pression, on a perdu des rebonds. Mais ce sont des choses qu’on peut contrôler. » Brandon Ingram via ESPN

Rapidement sans Ball sur le terrain, les Rockets sont revenus à 7 points, puis Walton a été éjecté après avoir enchaîné 2 fautes techniques, Brian Shaw l’a remplacé.

« J’étais déjà énervé à cause de beaucoup de choses, mais la blessure de Lonzo ça a été la goutte d’eau. La première technique je l’ai méritée. La seconde, tout ce que j’ai dit c’était : ‘Vous êtes marrants, c’est vraiment marrant’. C’est tout ce que j’ai dit. Je ne criais plus, j’étais choqué d’avoir été exclu pour ça. J’ai entendu bien pire, j’ai dit bien pire que ça. Mais c’est comme ça. » Luke Walton

Toujours sans LeBron James (adducteur) et Rajon Rondo (doigt), l’équipe est désormais à 5 victoire pour 8 défaites depuis Noël et sa victoire à Oakland. Et même si la défaite est cruelle, elle peut aussi retenir de bonnes choses de ce match. Ivica Zubac a signé 7 points et 9 rebonds, Stephenson 13 points et 2 passes entre le 4ème et la prolongation, Ingram 11 points à à 5/6 en prolongation, Kyle Kuzma 32 points à 12/19. Mais aussi avoir des regrets. L.A. comptait en effet 7 points d’avance à 1’12 de la fin du 4ème avant d’encaisser un 11-4 qui a permis à Houston de forcer 5 minutes supplémentaires sur un 3-points de Gordon à 2 secondes du buzzer. La consigne de Shaw était de faire faute sur le joueur qui recevrait le ballon, quel qu’il soit.

« Je m’en veux de ne pas avoir réussi à mieux contester le tir. Donc c’est pour moi. » Brandon Ingram

Puis en prolongation sur une remise en jeu de Josh Hart avec 2 points de retard au compteur, Kuzma a perdu le ballon en essayant de prendre position dans le corner. Quelques instants plus tôt, Kentavious Caldwell-Pope avait balancé un airball à 3-points que l’équipe n’avait qu’un point de retard.

Leave a Reply