Il est temps d’enfiler ses œillères à L.A.; Brandon Ingram : « Je n’écoute pas ce qui se dit »

Il est temps d’enfiler ses œillères à L.A.; Brandon Ingram : « Je n’écoute pas ce qui se dit »

Brandon Ingram, Lonzo Ball, Kyle Kuzma, Josh Hart… tous vont devoir faire de leur mieux pour éviter de tomber sur les multiples rumeurs incluant leurs noms d’ici au 7 février, date de la deadline des transferts. Anthony Davis veut quitter les Pelicans et les Lakers le veulent. Qui en fera les frais si le deal se conclut avant le All-Star Weekend ? C’est là toute la question.

« Je contrôle ce que je peux contrôler. Je n’écoute pas ce qui se dit dans les médias, quoi que ce soit. Je joue juste au basket, je contrôle ce que je peux contrôler, je joue et j’essaie d’être le meilleur possible sur le terrain et d’écouter uniquement les gens qui me sont proches. Si vous faites le tour des réseaux sociaux ou du reste, vous avez toutes ces histoires sur tel ou tel joueur. Mais personne ici que ce soit chez les joueurs ou les coachs, le GM, n’en parle. On n’écoute que les gens qui comptent ici. » Brandon Ingram

Dans l’absolu, Ingram verrait l’arrivée de Davis comme une bonne chose.

« Ce serait une bonne chose pour les Lakers, et pour l’équipe qui le récupérera, quelle qu’elle soit. C’est un très, très bon joueur, et n’importe quelle équipe serait heureuse de l’avoir. » Brandon Ingram

via ESPN

Leave a Reply