Chicago tape Miami en Floride avec un gros Bobby Portis !

Chicago tape Miami en Floride avec un gros Bobby Portis !

Cela ne les a pas empêchés de boucler le deuxième pire mois de janvier de leur histoire mais – c’est assez rare pour être notifié – les Bulls ont gagné cette nuit ! Une victoire 105-89 obtenue aux dépens du Heat avec 26 points (dont 22 en seconde mi-temps, 10/17 et 4 rebonds en 24 minutes en sortie de banc) de Bobby Portis et 20 (6/10, 8 passes) de Wayne Selden Jr..

C’est la 2ème victoire du mois pour l’équipe de Jim Boylen, qui n’avait fait pire qu’une seule fois en janvier dans son histoire, avec un bilan de 1-13 en 2001. Lauri Markkanen était en double-double avec 14 points et 13 rebonds, Kris Dunn a ajouté 14 points, Robin Lopez 13 et l’équipe, déjà à 50% sur son match précédent à Brooklyn, a shooté à 51%. C’est la première fois depuis octobre que Chicago enchaîne 2 matchs consécutifs à au moins 50% de réussite aux tirs depuis le mois d’octobre.

Déjà sans Derrick Jones Jr. et Goran Dragic, le Heat (11-14 à domicile), mené par les 15 points de Tyler Johnson et limité à 38%, a joué sans Dwyane Wade (douleur au genou). Côté Bulls (12-40), Zach LaVine n’a pas joué en raison d’une entorse de la cheville. Chicago menait de 10 points après un quart-temps et de 2 à la pause mais a pris 6 points de retard en début de 3ème, avant de répondre par un 18-5 sur les 5 minutes suivantes pour récupérer 3 points d’avance.

Dion Waiters a manqué l’occasion d’égaliser de loin à 1’38 et les Bulls ont bouclé la période sur un 7-0, ce qui leur a permis de reprendre 10 points d’avance avant de dominer le dernier quart (15 points de Portis) 27-20. Miami (18/42 dans la peinture) remporte tout de même la série en saison 2-1.

Leave a Reply