Malik Beasley : « C’est une performance qui montre au monde qui je suis »

Malik Beasley : « C’est une performance qui montre au monde qui je suis »

James Harden a une nouvelle fois sorti une bonne performance au scoring cette nuit. Ses 30 pions à la fin du match lui ont permis d’étendre sa série de matchs consécutifs avec minimum 30 points à 25 (troisième plus longue série de l’histoire) mais les Rockets se sont tout de même inclinés à l’extérieur face aux Nuggets (136 à 122). Encore une victoire référence pour Denver, qui reprend la tête de la conférence Ouest.

« Nous avons battus toutes les équipes qui sont venus jouer ici, nous n’avons peur de personne. Si on le joue en playoffs, on sait qu’on les a battus. On sait ce qu’il faut pour les battre. » Mike Malone, le coach des Nuggets.

Pour s’imposer face aux hommes de Mike D’Antoni, les joueurs de Denver ont pu, comme souvent, compter sur Nikola Jokic. Le pivot a fait très mal à ses adversaires et il a terminé la rencontre à un cheveux du triple double (31 points, 13 rebonds et 9 passes). En l’absence de Jamal Murray et Gary Harris, le Serbe a pu compter sur leurs remplaçants comme lieutenants. À la mène, Monte Morris a assuré et compilé 18 points (7/11), 6 rebonds et 8 passes. À ses côtés, Malik Beasley a sorti une énorme perf. Avec 35 points, dont 22 en première mi-temps, l’arrière a fait très mal aux Rockets.

« Je pense que c’est une performance qui montre au monde qui je suis. Je ne suis pas que sur le banc, je ne suis pas seulement dans cette équipe aux côtés de très bons joueurs, je suis un très bon joueur. Et je bosse aussi dur que tout le monde. Je suis heureux d’avoir pu le montrer ce soir et, plus important encore, c’était une super victoire d’équipe. » Malik Beasley.

Sans surprise, sa performance lui a attiré de nombreux compliments.

« Quand vous donnez confiance à un gars comme ça, spécialement tôt dans la partie, il surfe sur la vague. Il a eu deux tirs ouverts en début de rencontre et est allé jusqu’au panier en contre-attaque pour marquer de gros dunks. Quand vous donnez confiance à un gars comme lui, tout peut arriver. » James Harden.

« Malik a été phénoménal ce soir. Ce gars continue de grandir sous nos yeux. Monte Morris n’arrête pas de nous émerveiller et Nikola, surprise surprise, a presque terminé en triple double. Je pense que le fait que l’on soit capable de les battre va nous donner de la confiance. » Mike Malone.

Mais malgré les belles performances de ses joueurs, Malone savait que pour espérer l’emporter, il fallait à tout prix museler James Harden.

« Vous ne pouvez pas donner à James un seul tir ouvert pendant 48 minutes. C’est un super joueur et il n’est pas MVP par hasard. Donc on doit défendre sur lui de plusieurs manières différentes. On peut le blitzer (prise à deux sur le pick & roll), lui mettre la pression tout terrain pour le forcer à lâcher la balle… Parfois, quand vous parvenez à enlever la balle des mains d’un super joueur, il faut vivre avec les conséquences. » Mike Malone.

Avant la rencontre, malgré le plan de son coach, Will Barton n’était pas très confiant sur la capacité des Nuggets à stopper Harden.

« Vous ne pouvez pas défendre sur lui, vous ne pouvez pas défendre sur une star qui peut faire ce qu’il veut sur le terrain. C’est du talent, il joue de la même manière que moi quand je suis en Summer League, quand je peux tirer quand je veux d’où je veux et que personne ne me dira rien. Quand vous ajoutez ça au fait qu’il est très fort, c’est impossible à défendre. » Will Barton.

Heureusement pour eux, ils disposent dans leur effectif d’un certain Torrey Craig (22 points hier soir) pour s’occuper des tâches défensives. Et il le fait plutôt bien, parce que même si le MVP en titre a terminé avec 30 points au compteur, il n’a pas été très en réussite aux tirs.

« Je ne voulais pas qu’il atteigne les 30 points. J’essayais vraiment d’empêcher ça, mais il a mis son dernier tir, qui lui a permis de le faire. C’est un super joueur, c’est évidemment l’un des meilleurs scoreurs de la ligue. De le maintenir à 30 points après ce qu’il a fait récemment et repartir avec la victoire, je ne suis pas trop déçu. » Torrey Craig.

Via ESPN, Denver Post et espn.

Leave a Reply