Anthony Davis voudrait autant rejoindre les Knicks que les Lakers

Anthony Davis voudrait autant rejoindre les Knicks que les Lakers

Anthony Davis aurait donné aux Bucks une liste d’équipes où il aimerait être transféré et figureraient sur celle-ci : les Lakers, les Knicks, les Bucks et les Clippers. A l’heure actuelle, seuls les Lakers seraient vraiment en course pour pouvoir le récupérer d’ici la deadline. Ca tombe bien puisque ces derniers semblent être la destination où il souhaite le plus atterrir… Ou peut-être pas. En effet, selon le très bien renseigné Marc Stein du NY Times, qui cite deux sources proches du joueur, AD aurait autant envie de rejoindre les Knicks que les Lakers. Les deux arriveraient en effet à égalité tout en haut de sa liste. Même si cela n’assure en aucun cas qu’il sera envoyé dans une équipe de sa liste, le cas des Knicks pourrait être intéressant.

Suivez en direct la deadline des transferts ici

Reste à savoir comment ces derniers pourraient le récupérer. Ils auraient déjà tenté leur chance la semaine dernière en proposant un deal incluant Kristaps Porzingis, mais ils ont essuyé un refus, manquant d’atouts. Ils pourraient tenter une offre d’ici ce soir, cependant, tout comme Boston, le temps joue sans doute pour eux puisqu’ils pourraient avoir plus de chances de le récupérer cet été. Au vu de leur saison catastrophique, il est possible qu’ils obtiennent le premier choix de draft en mai prochain lors de la loterie et ce serait un atout de poids dans des négociations. Surtout qu’ils ont en plus amassé pas moins de 7 premiers tours de draft sur les 5 premières années, et possèdent des jeunes très intéressants comme Kevin Knox et Dennis Smith Jr.. Cela ferait un package qui pourrait avoir de la gueule, parfait pour une équipe en reconstruction comme New Orleans.

Si ce n’est peut-être pas du niveau de ce que pourra proposer Boston, avec notamment Jayson Tatum, Jaylen Brown et aussi des premiers tours en pagaille, un premier choix de draft serait un argument de poids pour les New Yorkais. Ces derniers ne sont donc pas à totalement écarter de la course à Davis. Ils pourront en plus agir avant Boston, qui ne pourra rien officialiser avant le premier juillet.

Et les Knicks pourraient avoir une autre chance en 2020, quand AD deviendra free agent.

Leave a Reply