[Opération Love] À New Orleans, personne n’a de problème avec Anthony Davis

[Opération Love] À New Orleans, personne n’a de problème avec Anthony Davis

Depuis qu’Anthony Davis a demandé son transfert aux Pelicans, il reste proche de l’équipe et bien qu’il n’ait pas encore joué alors que les médecins l’y ont autorisé (en tout cas jusqu’à ce que la trade deadline soit passée), l’ambiance semble rester tout à fait cordiale dans le vestiaire et tout le monde n’a que de bonnes choses à dire sur la superstar.

« J’aime avoir Anthony avec nous. C’était fun de jouer avec lui, de se battre avec lui sur le terrain. Je suis là pour jouer au basket, peu importe les gars qui sont là. Il y a de l’incertitude pour tout le monde. Mais quand vous arrivez sur le terrain, c’est un peu comme un sanctuaire. » Jrue Holiday

Suivez en direct la deadline des transferts ici

« C’est un super gamin. Il nous a tout donné quand il était sur le terrain. Donc non, je n’ai pas le sentiment qu’il nous ait laissé tomber. Ce qui arrive arrive, on verra ensuite. Il y a beaucoup de choses sur lesquelles nous n’avons pas le contrôle de toute façon. Donc on doit se concentrer sur ce qu’on doit faire en tant qu’équipe. Bien sûr tout le monde a ça à l’esprit. Mais on essaie de se concentrer sur notre travail. Ça fait partie du business, les choses se dissiperont par la suite (après son transfert), du moins pour un moment. » Alvin Gentry

La situation a au moins du bon pour une chose : les 18.9 points et 10.4 rebonds de moyenne de Jahlil Okafor depuis 8 matchs.  L’intérieur profite à fond de son opportunité et de la présence de Davis pour le guider.

« Il y a eu beaucoup de drama, beaucoup de murmures sur ce ce qu’on allait faire avec AD qui a demandé son transfert. Mais on essaie de rester ensemble. Et AD a été super. Il est dans le vestiaire, sur le banc, il nous soutient. Il continue à m’aider tous les jours. Donc je suis juste reconnaissant qu’il soit là. C’est ma 4ème année en NBA, et tout ce bruit autours des rumeurs c’est typique de cette période de l’année. Je sais que n’importe qui dans ce vestiaire pourrait être tradé à tout moment. J’en suis conscient, mais j’essaie de ne pas trop y penser.

Non, son comportement n’a pas du tout changé. Il est comme mon grand frère, il prend soin de moi. S’il a un conseil pour moi, il me le fait savoir. S’il voit quelque chose sur lequel je peux progresser aussi. Ça n’a pas changé. Égoïstement, j’adorerais pouvoir l’avoir près de moi tous les jours comme ça a été le cas cette année. Mais je veux juste qu’il soit heureux. » Jahlil Okafor

via ESPN

1 Comment

  1. Okafor se refait grave la cerise !

Leave a Reply