Des débuts fracassants pour Bobby Portis; Scott Brooks : « C’était un super match, et c’est un euphémisme »

Des débuts fracassants pour Bobby Portis; Scott Brooks : « C’était un super match, et c’est un euphémisme »

Si les Washington Wizards n’ont finalement pas fait éclater leur roster, ils ont tout de même fait des changements significatifs avec le départ d’Otto Porter Jr à Chicago pendant que Bibby Portis faisait le chemin inverse. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ancien Bull a été ultra performant pour sa première sous les ordres de Scott Brooks avec 30 points à 12/18 aux tirs, dont 16 points à 6/6 dans le premier quart pour permettre aux Wizards de s’imposer face aux Cavs (119 à 106).

[Grosse interview] Nikola Vucevic : « J’ai envie de tout faire au All Star Game ! »

« Dès que je suis arrivé, j’ai senti de l’amour de leur part. Tout le monde m’a souhaité la bienvenue et tous mes coachs et coéquipiers voulaient que je sois moi-même. On m’a dit de rester comme je suis, et ça, c’est moi. » Bobby Portis.

Son arrivée mais aussi sa performance ont ravi ses coéquipiers qui n’ont pas manqué de lui faire des éloges après le match.

« À la mi-temps, il avait 18 points. Je lui ai dit que s’il ne terminait pas la rencontre avec 30 pions, c’était un naze. » John Wall.

« C’était un super match, et c’est un euphémisme. Je n’attends pas de lui qu’il claque 30 points tous les soirs mais j’aime la manière dont il joue. Il lit bien le jeu, il joue dur. Il a pris 18 tirs et je ne me suis jamais dit « Ouch, il aurait dû le passer celui-là. » Et il n’a que 23 ans. Parfois après un pick, il faut rouler et d’autres fois il faut s’écarter. Si vous avez besoin de le dire à vos joueurs, c’est trop tard. Il faut réagir instinctivement. Et il est bon là dedans. » Scott Brooks.

Bobby Portis a été sélectionné en 22ème position de la draft 2015 et il tourne à 14,1 points et 7,3 rebonds cette saison.

Via ESPN et Washington Post.

Leave a Reply