John Wall : « Je sentais que quelque chose n’allait pas »

John Wall : « Je sentais que quelque chose n’allait pas »

Alors qu’il devait déjà être absent à cause d’une blessure au talon jusqu’à la fin de la saison, John Wall s’est fait une rupture du tendon d’Achille en glissant alors qu’il était tout seul chez lui. Cette nouvelle blessure devrait le tenir éloigner des parquets pendant un an mais le meneur de 28 ans essaie de prendre les choses avec philosophie.

[Grosse interview] Nikola Vucevic : « J’ai envie de tout faire au All Star Game ! »

« Je suppose que Dieu me dit quelque chose : de rester assis et de me soigner complètement. J’ai joué avec des blessures toute ma carrière et je connais beaucoup de gars qui font comme moi. Je n’aime pas arrêter de jouer à cause de trucs comme ça. Si rien n’est vraiment cassé, je veux jouer. Je suppose que cette façon de faire m’a rattrapé. » John Wall.

Il faut reconnaître que le meneur n’a pas eu de chance ce coup-ci. Après son opération pour sa blessure au talon, la zone s’est infectée et c’est en essayant de le soigner qu’un docteur a découvert cette rupture du tendon d’Achille.

« Je sentais que quelque chose n’allait pas. J’ai glissé, mais je ne pense pas que ce soit la raison principale à ma blessure. La douleur était toujours la même, je ne ressentais pas d’inconfort. Je ne voulais pas entendre le diagnostic. En même temps, je suis assez heureux que ça arrive maintenant plutôt qu’après quatre ou cinq mois de convalescence. » John Wall.

Le problème avec cette nouvelle blessure, c’est que Wall a toujours beaucoup compté sur ses qualités athlétiques pour faire la différence sur les terrains. Mais ce n’est pas certain du tout que le meneur les retrouve après cette blessure, probablement la pire pour un basketteur. Mais Wall veut rester optimiste.

« Tous les gens qui sont négatifs, qui me disent que je ne peux pas revenir, cela me motive encore plus. » John Wall.

En l’absence de Wall, Bradley Beal a pris les choses en main et réussit la meilleure saison de sa carrière (24,9 points à 47% aux tirs et 35% à trois points, 5,1 rebonds et 5,2 passes décisives par match). Suffisant pour être All-Star, mais pas titulaire puisqu’il s’est fait griller la politesse par Kemba Walker et Kyrie Irving sur le backcourt.

« J’ai le sentiment qu’il aurait dû être titulaire vu ses stats et la manière dont il porte l’équipe. Il n’y a pas tellement d’autres joueurs qui font ce qu’il fait à part James Harden. » John Wall.

Les Wizards affichent un bilan de 23 victoires pour 32 défaites et sont dixièmes de la conférence Est.

Via ESPN.

1 Comment

  1. Il peut revenir, la médecine s'est sacrément améliorée en l'espace de 20 ans. Des blessures qu'on disait "hey carrière terminée" sont guérissables maintenant et ca c'est énorme. Il va pouvoir continuer sa carrière, et peut être trouver d'autres appuis mais il a de bonnes chances de revenir et c'est le plus important.

Leave a Reply