Un buyout pour Jeremy Lin ?

Un buyout pour Jeremy Lin ?

Ce n’est pas faute d’avoir essayé, mais les Hawks n’ont pas transféré Jeremy Lin avant la deadline jeudi dernier. L’équipe aurait surestimé l’intérêt de ses collègues pour le meneur de 30 ans. Lui avait estimé ses chances de partir à environ 10%.

« Je ne pensais que c’était une énorme possibilité, mais c’était la plus élevée que j’ai ressentie dans ma carrière. » Jeremy Lin via The Athletic

Atlanta peut désormais négocier un buyout avec son joueur avant le 1er mars (afin qu’il reste éligible à l’intégration d’un roster pour les playoffs) mais l’équipe ne le fera qu’en cas de requête de la part du joueur. Lin a indiqué qu’il laisserait son agent gérer les potentielles discussions (et il n’y en a selon lui pas encore eu) liées à un possible buyout.

« Jusqu’à ce que j’entende le contraire, je suis à 100% engagé avec l’équipe. Je suis là tous les jours et je pense qu’on joue bien. Sur les 25 derniers matchs, je crois qu’on est à 12-13. On construit quelque chose. Je veux juste rester en bonne santé et jouer au basket, je vais laisser mes agents faire leur travail. » Jeremy Lin

[Grosse interview] Nikola Vucevic : « J’ai envie de tout faire au All Star Game ! »

Aux agents donc d’essayer de lui dégoter une équipe où il pourrait jouer plus, ce qui le pousserait à demander un buyout, car il a déjà exprimé qu’un rôle en sortie de banc ne lui convenait pas.

« Je vais faire de mon mieux avec le rôle qui m’ait donné. Ça ne veut pas dire que je n’ai d’aspirations de titulaire ou de temps de jeu plus élevé, ou même de continuer à sortir du banc mais en jouant plus et en étant plus impliqué. » Jeremy Lin

Sur 4 des 5 derniers matchs des Hawks, Lin n’a pas dépassé les 20 minutes. Si rien ne se passe, il sera free agent à la fin de la saison 2018-19. Cette saison Lin tourne à 10.7 points, 2.3 rebonds et 3.5 passes par match en 19.6 minutes et 50 rencontres disputées. Il avait été envoyé à Atlanta le 13 juillet dernier par les Brooklyn Nets en échange des droits d’Isaïa Cordinier et d’un second tour de draft en juillet dernier.

Leave a Reply