« Une part de vérité » dans les propos de Marcus Morris pour Kyrie Irving

« Une part de vérité » dans les propos de Marcus Morris pour Kyrie Irving

Avant le All-Star Game de dimanche, Kyrie Irving a réagi au récent coup de gueule de Marcus Morris concernant les Boston Celtics.

« Il y avait une part de vérité dans ce qu’il a dit. On sait qu’on a beaucoup de talent dans notre vestiaire, c’est quelque chose qu’il faut gérer. On s’en est plutôt bien sortis, évidemment pas aussi bien qu’on aurait voulu. » Kyrie Irving

Absent en raison d’une petite entorse du genou droit lors des deux dernières victoires de son équipe, Irving estime néanmoins qu’une attitude « jamais satisfaite » fait aussi la marque des grandes équipes.

« C’est l’attitude qu’il faut avoir pour gagner dans cette ligue. Il faut vouloir être la meilleure équipe de l’Est, l’une des meilleures équipes de la ligue, avoir un spot en playoffs. Apprécier la saison régulière, prendre du plaisir. Lors de mes premières années dans la ligue à Cleveland, ce n’était pas drôle tous les jours. Des choses arrivent dans le vestiaire et il faut juste passer à autre chose, que les jeunes joueurs aient la maturité de comprendre ça, ça fait partie du business. Ce n’est pas l’université, personne ne te couver comme un bébé. Tu peux faire des erreurs. Les jugements extérieurs n’ont pas vraiment d’importance par rapport à ce que toi tu ressens par rapport à toi-même. » Kyrie Irving

Cette transformation intérieure, Irving l’explique par une chose :

Personne ne va me dire qui je vais être de toute façon. Une fois que j’ai commencé à croire en ça, tout est revenu bien plus facile. J’ai commencé à m’écouter. C’est vraiment ça l’important. J’ai arrêté d’écouter tous les gens qui me disaient qui j’étais censé être : un scoreur, un passeur, ‘il n’est pas bon là-dedans’… je suis un super joueur. Je le sais. Personne ne me retirera jamais ça. Une fois que j’ai eu cette confiance en moi et que j’y croyais tous les jours… Ça été beaucoup plus facile d’être la personne que je suis destiné à être : en servant les autres et en changeant ce jeu. Il n’y aura pas d’autre joueur comme moi, nous sommes tous unique. » Kyrie Irving

via NBC Sports

Leave a Reply