Dwyane Wade : « Pat Riley et moi avons eu plus de bons moments que de mauvais »

Dwyane Wade : « Pat Riley et moi avons eu plus de bons moments que de mauvais »

Avant même le début de la saison, Dwyane Wade avait annoncé qu’elle serait sa dernière. L’arrière du Heat a donc participé à son ultime All-Star Game et pour l’occasion, ses amis ont tenu à lui organiser un petit repas surprise auquel était présent quelqu’un que Wade connaît bien.

« Quand je me suis garé, j’ai vu Pat Riley et j’étais genre : « Oh ! » C’était super, je ne suis pas le genre de gars à aimer attendre quelque chose. Quand des choses se passent comme pendant la fête, que j’ai vu Pat au moment d’entrer… Je ne savais pas qu’il serait là parce que je ne savais pas grand-chose à propos de ce dîner. » Dwyane Wade.

Mais le président du Heat n’était pas le seul invité d’honneur. Wade a pu aussi profiter de la présence du propriétaire de la franchise Micky Arison et de son fils Nick Arison (également directeur général du Heat), du General Manager Andy Elisburg et de son ancien coéquipier Alonzo Mourning.

« J’apprécie que des gens prennent de leur temps pour venir me soutenir. L’organisation du Heat, le grand Andy… Ils ont été présents tout au long de mes différents All-Star Games, ont eu énormément d’impact dans mon comportement hors des terrains et m’ont encouragé dans de nombreuses choses que j’ai faites. J’apprécie tout ça et je vais continuer à le faire. » Dwyane Wade.

Pourtant, tout n’a pas toujours été parfait entre tous ces hommes, notamment entre Wade et Pat Riley. C’est à cause d’une mésentente sur le montant d’un contrat, et le peu d’implication du président dans sa re-signature  que Wade a filé à Chicago en 2016.

« Dans chaque relation, il va y avoir des moments extraordinaires et d’autres qui le sont moins. Comme je l’ai dit dans mon discours au dîner, Riley et moi avons eu plus de bons moments que de mauvais. Nous sommes deux gars qui peuvent se montrer très têtus. C’est en partie grâce à ça que nous avons été aussi bons mais c’est aussi à cause de ça que nous avons pris certaines décisions dans la vie dont on se dira avec le recul qu’on aurait peut-être fait différemment. Mais je l’ai toujours dit et notamment quand j’ai quitté le Heat en 2016 : j’aime ce gars et j’apprécie qu’il m’ait laissé prendre ma chance, qu’il ait vu quelque chose en moi, qu’il m’ait donné l’opportunité de prendre mon envol. Je n’ai jamais eu de rancœur à son égard. Je devais prendre une décision pour moi, et je l’ai fait, comme tout le monde aurait fait. Mais me faire revenir, avoir tourné la page sur ce qui s’était passé et pouvoir avoir cette dernière saison avec ce maillot, c’est parfait. Donc je suis heureux que tout ait fonctionné comme il faut. » Dwyane Wade.

« Un jour, on aura tous ces moments, tous ces souvenirs, qui s’afficheront sur un écran et on retirera son maillot. Ce sera une super journée, comme toutes les années qu’il nous a donnés en tant que joueur. » Pat Riley.

Wade tourne à 14 points, 3,8 rebonds et 4,3 passes décisives par match.

Via Miami Herald.

Leave a Reply