La quête des 50 victoires passera par la défense pour les Rockets; Eric Gordon : « On fera mieux que 50 »

La quête des 50 victoires passera par la défense pour les Rockets; Eric Gordon : « On fera mieux que 50 »

Le propriétaire des Rockets Tillman Fertitta a fixé un objectif à son équipe pour les 25 derniers matchs de la saison : atteindre les 50 victoires, soit un bilan de 17 victoires pour 8 défaites sur le reste de la saison. Eric Gordon ne doute pas une seconde de la capacité de son équipe, qu’il pense d’ailleurs être plutôt capable de faire mieux.

« Oui, les 50 victoires on les aura, sans aucun doute. On fera mieux que je pense. J’attends qu’on fasse mieux que 50 victoires, vraiment. On doit s’habituer les uns aux autres, s’acclimater et simplement jouer au basket. Tout le monde doit trouver son rythme afin qu’on puisse vraiment être une équipe dominante. Tout est une question de préparation pour gagner un titre. » Eric Gordon

Clint Capela est de retour de son opération du pouce (15 matchs manqués cette saison, 17 pour Chris Paul et 8 pour Gordon) ce soir contre les Lakers et avec lui l’attaque pourrait produire un peu moins de jeu en isolation et multiplier les opportunités longue distance.

« Il change beaucoup de dynamiques du jeu. Sa présence influence tout. » P.J. Tucker

James Harden tentera lui de poursuivre sa série de matchs à au moins 30 points dans une attaque classée 2ème en NBA au nombre de points par 100 possessions (116.9). Avant sa série, l’équipe était 5ème avec 112 points par 100 possessions.

« Globalement en défense on s’en sort plutôt bien. On est n°2, et je pense qu’on peut même être meilleurs si on trouve le moyen d’impliquer encore plus les autres joueurs. Nous avons de grandes attentes pour cette équipe. On peut encore mettre plus de points. » Eric Gordon

« On veut jouer vite. » Chris Paul

En défense en revanche, Houston est 25ème NBA au defensive rating (points encaissés pour 100 possessions). Ce soir et pour au minimum 2 matchs, ils joueront sans un atout en défense : Iman Shumpert, blessé au genou.

« C’est difficile de s’ajuster avec des gars qui sortent et reviennent dans la rotation. Surtout quand il vous manque un gars comme Clint (Capela) sur qui vous vous reposez pour la protection du cercle, les rebonds et ce genre de choses. C’est difficile. Il faut jouer small ball, on a fait ce qu’on a pu. On doit s’assurer qu’on revient bien en transition et qu’on va au rebond. Quand nos adversaires doivent jouer contre notre défense demi-terrain, on est bons, on est dans les meilleurs. Mais quand on ne revient pas et que les gars ont les rebonds offensifs, ça rend les choses difficiles comme pour n’importe quelle autre équipe. On doit jouer vite, aller au cercle et être en mode attaque, obtenir de bons shoots à chaque possession. » James Harden

« Notre plus gros problème c’est stopper nos adversaires. Tout le monde parle de l’attaque, ce n’est pas l’attaque. C’est stopper les autres. Quand on stoppe les autres, on court plus, quand on court plus, on implique plus de gars. Je pense que ça ira avec les retours de Clint et de CP. On doit trouver notre ‘playoff form’, on n’y est pas encore. » Mike D’Antoni

via Houston Chronicle

Leave a Reply