Luka Doncic – Salah Mejri, les inséparables

Luka Doncic – Salah Mejri, les inséparables

Le 9 février dernier, quelques heures après la décision des Mavs de couper Salah Mejri, Luka Doncic déclarait :

« Je ne serais probablement pas le joueur que je suis maintenant si Salah Mejri n’avait pas été là pour m’aider lors de mes premiers jours ici. » Doncic

Le rookie slovène avait eu du mal à encaisser la nouvelle du départ du Tunisien, son meilleur ami dans l’équipe et très important dans son intégration, même si l’intéressait minimise son rôle

« C’est un peu exagéré »

Finalement tout s’est bien terminé puisque quelques jours plus tard les Dallas Mavericks décidaient de re-signer le pivot, une décision qui n’était pas motivée par la relation avec Doncic selon les Mavs.

« Il est de retour dans l’équipe parce qu’il est un bon joueur. Nous avions besoin d’un autre pivot qui apporte une dimension différente. Le fait que lui et Lucas sont amis c’est un bonus mais pas la raison pour laquelle nous l’avons re-signé. Nous l’avons re-signé parce que c’est un un bon joueur de basket. »

Ce qui ne fait aucun doute c’est que les deux sont très très proches, et pourtant lorsqu’ils évoluaient au Real Madrid, où ils ont été coéquipiers pendant une saison, ils n’étaient pas forcément

« Ce qui est drôle c’est que moi et Luka nous n’étions pas des amis très proches lorsque j’étais au Real Madrid. » Mejri

Mais le fait que Mejri parle espagnol et qu’il connaisse déjà Luka, les a rapprochés. L’intérieur l’a aidé dans sa transition en NBA et pour s’installer à Dallas alors qu’on aurait pu penser que ce rôle reviendrait à Dirk Nowitzki. Le Slovène a justement demandé à avoir son vestiaire à côté de celui du Tunisien

« C’était volontaire. La première chose qu’a demandée Luka quand il est arrivait là c’était ‘Je veux mon vestiaire à côté de celui de Salah.' » Mejri

Et ils sont presque inséparables, souvent assis à côté sur le banc

« Nous nous apprécions. Nous sommes comme des frères. Si vous regardez, vous verrez que nous essayons de nous asseoir l’un à côté de l’autre sur le banc, juste pour être à côté. »

Même s’ils ne s’étaient pas côtoyés très longtemps au Real, et que Doncic luttait pour gagner sa place avec l’équipe première, Mejri avait pu juger du talent du Slovène.

« Je savais qu’il allait devenir excellent. Je suis une de ces personnes qui savaient que Luka était capable de faire ce qu’il fait. Je ne m’attendais pas à ce que ce soit comme ça, mais je savais qu’il allait bien jouer. Je pense qu’il est fait pour le basket. » Mejri

Via The Athletic

L’expérience NBA à New York avec Basket Infos : On vous attend la saison prochaine !

Leave a Reply