Chauds, les Pistons se baladent pour un 5ème succès de suite; Langston Galloway approche d’un impressionnant record NBA

Chauds, les Pistons se baladent pour un 5ème succès de suite; Langston Galloway approche d’un impressionnant record NBA

Malmenés pendant une mi-temps par les Bulls avant-hier, cette fois les Detroit Pistons ont maîtrisé un peu plus leur sujet face à leurs voisins. Ils l’emportent assez aisément 131-108, leur 5ème de suite. Ils se rapprochent un peu plus des playoffs avec un bilan de 34-31, ce qui leur permet de compter 4 matchs d’avance sur le Magic 9ème, en prévision d’un match demain face aux Nets.

Comme souvent ces dernières semaines les Pistons se sont appuyés sur un excellent trio Blake Griffin (28 points à 10/14 dont 3/6 à 3-pts, 6 rebonds et 5 passes en 27 minutes), Andre Drummond (16 points à 6/6 et 15 rebonds) et Reggie Jackson (21 points à 7/14 dont 5/8 à 3-pts et 6 passes). Ils ont eu une énorme adresse extérieure avec un 19/34 avec un Langston Galloway chaud comme la braise, auteur de 21 points à 6/6 à 3-pts, ce qui lui permet de porter sa série à 12 tirs à 3-pts de suite, soit à un du record NBA détenu par Terry Mills et Brent Price. Detroit shoote à 55.1% contre 49.4% aux Bulls et ils ne perdent que 6 ballons. Wayne Selden est le meilleur marqueur de Chicago avec 18 unités alors queOtto Porter Jr. et Lauri Markkanen ajoutent 17 points chacun.

Chicago a bien démarré la rencontre avec de l’adresse pour prendre les commandes et mettre en difficulté la défense de Detroit : 16-11. Mais en sortie de temps mort Wayne Ellington a balancé deux bombes à 3-pts et l’arrière a inscrit 10 des 19 premiers points des siens pour les remettre à un points, 20-19. Dans un quart très offensif, c’est finalement Chicago qui a viré en tête. Les deux équipes ont continué de faire jeu égal jusqu’à enfin un premier run des Pistons en fin de première mi-temps. Menés 52-48 après un 3-pts de Markkanen, les locaux ont passé un 13-3 sous l’impulsion des shoots à 3-pts de Griffin, Galloway et Jackson, 61-55 à la mi-temps.

Le match a rapidement basculé au retour des vestiaires puisque le run s’est poursuivi et ce 13-3 est même devenu un 24-5 avec un 11-2 pour débuter la seconde mi-temps grâce à un excellent Griffin. Chicao a tenté tant bien que mal de s’accrocher dans le sillage d’un bon duo Otto Porter Jr. – Lauri Markkanen (77-69). Mais avec un excellent Griffin, bien aidé par Reggie Jackson et Andre Drummond, les Pistons ont remis un coup d’accélérateur avec également une grosse adresse extérieure, notamment de Galloway. Ils ont terminé le quart sur un 26-11 pour mener 103-80 à l’entame des 12 dernières minutes, game over.

 

Leave a Reply