Tobias Harris : « Je me suis dit ‘Merde, j’ai fait mon job et malgré ça…' »

Tobias Harris : « Je me suis dit ‘Merde, j’ai fait mon job et malgré ça…' »

Quelques jours avant la deadline des transferts, les Clippers ont surpris tout le monde en envoyant leur meilleur joueur, Tobias Harris, du côté des Sixers. Il est sur le point d’être free agent et la franchise californienne a décidé d’aller dans une autre direction et a assuré un peu ses arrières en cas d’un départ cet été.

« J’étais un peu surpris mais c’est le business. Ils allaient dans une autre direction et évidemment je leur souhaite le meilleur dans cette direction. Au bout du compte, je peux seulement contrôler où je suis. Je veux grandir avec tous ceux qui sont ici. Je suis venu ici avec l’esprit ouvert au sujet de ce groupe et je veux juste exceller peu importe le rôle. Je sais quel genre de joueur je suis et ce que j’apporte à une équipe. Bien sûr une part de moi s’est dit ‘Merde, j’ai fait mon job et malgré ça…’ Mais ça montre le côté business de ce sport. J’ai le sentiment que les gens dans la ligue voient mon jeu et savent quel est mon jeu. Ils ont du respect pour mon jeu. Les Sixers m’ont vu ainsi. Tout le monde m’a adopté, a adopté mon jeu, et souhaite que je sois agressif. Nous savons que nous avons besoin les uns des autres et nous avons besoin que tout le monde joue à son meilleur niveau. » Harris

Mais une fois la surprise de l’échange passée, il a accueilli cette nouvelle opportunité à bras ouverts

« J’étais excité. Le niveau de talent de cette équipe et l’opportunité que ça représente…Ca m’a pris par surprise, mais le talent était excitant. J’ai vu le groupe qu’ils ont mis en place avec Joel, Ben et Jimmy, et en faire partie je ne pouvais pas demander mieux. Il y a beaucoup de talent donc je savais qu’il fallait tout de même trouver comment faire fonctionner ça. » Harris

Désormais à voir ce que vont réussir à faire les Sixers et cela pourrait influencer sa décision. Toutefois il confie que les Sixers faisaient partie des équipes qu’il allait étudier

« Oui, c’était une bonne situation. » Harris

Cependant il semblait vouloir rester à Los Angeles, mais il a débarqué aux Sixers avec l’intention de faire en sorte que ça fonctionne et ce sur le long terme.

« Ce serait égoïste de ma part de ne pas venir ici avec un état d’esprit ouvert pour faire en sorte que cela fonctionne sur le long terme. C’était mon état d’esprit. Je suis loyal à l’équipe où je suis et je ressens cette loyauté en retour, c’est comme ça que je fonctionne. Pour moi il faut juste faire en sorte que ça fonctionne ici et voir jusqu’où ça nous mène. Pour le moment c’est top. Il faut montrer cette loyauté. » Harris

Via The Athletic

Leave a Reply