Austin Rivers défenseur d’élite ? « Je peux défendre mieux que n’importe qui en NBA sur les arrières les plus rapides »

Austin Rivers défenseur d’élite ? « Je peux défendre mieux que n’importe qui en NBA sur les arrières les plus rapides »

Pas forcément réputé pour sa défense, Austin Rivers est en train de faire parler de lui de ce côté du terrain avec les Houston Rockets, comme lorsque cette semaine il a provoqué 3 ballons perdus en première mi-temps de la star des Hornets Kemba Walker. Si ce dernier a fait des dégâts avec 40 points, Rivers a réalisé un boulot très correct sur lui. Joueur plutôt porté sur l’attaque à son arrivée en NBA, il retire désormais de la fierté de ses prestations défensives et a adopté l’état d’esprit nécessaire pour briller de ce côté du terrain.

« Il faut être confiant pour ne pas se faire bouffer en défense. C’est comme l’attaque où, si vous ne croyez pas que le shoot va rentrer, il ne va pas rentrer. La plupart du temps si vous avez la bonne mentalité le prochain tir va rentrer. C’est pareil en défense. Les bons joueurs offensifs peuvent savoir quand un défenseur est apeuré où s’il veut défendre sur lui. Mon état d’esprit, c’est que je suis un défenseur d’élite. Tout le monde sait que je peux marquer, mais le plus important pour moi est d’être concentré et d’être un bon défenseur. » Austin Rivers.

« Ce qui est unique chez Austin, c’est qu’il veut défendre. Et c’est le plus important pour être un bon défenseur, vouloir défendre. Il a accepté ce challenge et il apprécie les opportunités qu’il a de défendre le meilleur joueur adverse. On lui fait beaucoup confiance et on le met en situation de un contre un, il ne recule jamais devant ces challenges. » Roy Rodgers, assistant défensif.

A tel point qu’il se considère parmi les meilleurs défenseurs extérieurs de la ligue.

« Pour défendre ces arrières les plus rapides, je ne mettrais personne devant moi. Avery Bradley, Patrick Beverley, Paul George, Victor Oladipo… Je me mets dans leur catégorie niveau défense. Si on parle des arrières les plus petits, je pense que je peux mieux les défendre que n’importe qui dans la ligue. C’est parce que je suis rapide et que j’ai de l’envergure, je mesure 1m93, je les embête grâce à ça. Je peux aussi défendre des arrières plus grands. » Austin Rivers.

Justement les stats appuient ses dires puisque dernièrement il a été performant face à de gros calibres.

Equipe Joueur Possessions Pts Shoots
Dallas Doncic/Hardaway JR 21 4 0-8
Philadelphia Reddick 51 11 3-7
Toronto Green/Lowry/Lin 31 2 1-9
Boston Tatum/Irving 49 11 3-11
Golden State Curry/Klay 92 23 10-28
Oklahoma City Westbrook 32 8 1-6
Utah Mitchell 25 8 3-9

Il possède en effet des atouts physiques intéressants et surtout une bonne vitesse de pieds, à l’image de cette défense sur Curry où sa taille lui permet de finir la possession.

« Il n’abandonne pas. Quand vous levez la tête, il est à côté de vous, il sait ce qu’il va se passer, vos préférences. On voit beaucoup ce que font PJ Tucker et Clint Capela en défense mais la manière qu’il a de rester devant le ballon est impressionnante. » Gary Clark.

Avoir un défenseur extérieur performant ce ne sera pas un luxe pour les Rockets en playoffs car on sait que c’est souvent la défense qui fait la différence en post-season. Et s’ils veulent faire tomber les Warriors, il faudra limiter un minimum les Splash Brothers.

« Je sais qu’en playoffs, ma défense sera un de nos meilleurs atouts. Que l’on joue contre le Jazz ou le Thunder, je vais pouvoir montrer mon importance pour l’équipe, si je ne l’ai pas déjà fait. James et Chris pourront se concentrer sur ce qu’ils savent faire le mieux et je peux rendre le boulot des adversaires le plus difficile possible. C’est le but, je vais devoir défendre quelqu’un et je suis impatient que ça arrive. On s’est mis en position de pouvoir faire quelque chose de spécial. C’est le moment de gagner. » Austin Rivers.

Via The Athletic

Leave a Reply