Les Pistons pathétiques contre le Heat; Andre Drummond : « Il faut qu’on se réveille »

Les Pistons pathétiques contre le Heat; Andre Drummond : « Il faut qu’on se réveille »

Les Pistons se sont fait complétement exploser cette nuit par le Miami Heat en deuxième mi-temps. Alors qu’ils n’avaient que cinq points de retard à la mi-temps, les hommes de Dwane Casey ont encaissé un incroyable 33 à 8 dans le troisième quart-temps avant de s’incliner sur le score de 108 à 74. Une défaite qui fait mal dans la course aux playoffs quelques jours après celle de 28 points contre les Nets.

« Ça fait deux matchs d’affilée que le mode playoffs n’est pas activé. Et les deux équipes contre qui on a perdu avaient activé ce mode. Ce n’est pas un problème tactique c’est un problème d’approche. C’est à moi de les faire jouer au bon niveau. À ce moment de l’année, quand vous vous battez pour un spot en playoffs, il faut serrer les dents et jouer dur. Il faut oublier les défaites et les victoires qu’il y a eu plus tôt dans la saison. Ils n’ont rien fait de surprenant, ils nous ont juste mis une branlée. Tant qu’on ne comprendra pas à quel niveau il faut jouer quand on est la proie, on ne sera pas au bon niveau. » Dwane Casey.

Heureusement pour eux, le Magic a aussi perdu dans le même temps face aux Wizards et les Pistons gardent quatre matchs d’avance sur le Magic, premier non-qualifié en playoffs. Un matelas confortable donc mais il ne faudrait pas enchaîner les défaites non plus.

« C’est une alarme, il faut qu’on se réveille. Le Heat et les Nets sont deux très bonnes équipes qui sont en train de donner un coup de rein pour les playoffs et qui sont en train de chercher un bon spot pour les playoffs. On ne peut pas jouer trop facile pendant les matchs. On entre dans le moment important de la saison et il ne nous reste pas beaucoup de matchs. Il n’y a pas de place pour faire des erreurs, il faut qu’on se reveille et on a un match dès vendredi contre les Lakers. » Andre Drummond.

Contre le Heat cette nuit, les Pistons n’ont marqué que 74 points. La faute, en grande partie, à la défense de zone utilisée par la bande d’Erik Spoelstra.

« Je ne me rappelle pas avoir vu une équipe l’utiliser autant sur un match, pendant presque toute la rencontre. Ce n’est pas une excuse, nous avons mal joué. Il n’y avait pas d’énergie dans notre jeu. Il faut que l’on retrouve cette énergie, que l’on se remette sur les bons rails et qu’on recommence à gagner. » Andre Drummond.

Le calendrier des Lakers est plutôt clément, avec un match contre les Lakers samedi, un contre les Raptors dimanche avant d’enchaîner deux rencontre faciles contre les Cavaliers et les Suns. De quoi se remettre dans le sens de la marche.

Via Detroit News.

Vous voulez être informés de nos prochains voyages NBA ? Inscrivez-vous dès maintenant à l’alerte !

Leave a Reply