Thomas Bryant : « Je me mettais trop de pression »

Thomas Bryant : « Je me mettais trop de pression »

Dwight Howard est toujours sur le flan. Les Washington Wizards doivent donc trouver des solutions au poste de pivot et Thomas Bryant qui a été propulsé titulaire, rempli parfaitement ce rôle. En 19 minutes de jeu, l’ancien Laker tourne à 9,8 points et 5,7 rebonds par match. Du beau boulot pour le joueur de 21 ans drafté en 42ème position en 2017. Mais contre les Kings il y a quelques jours, Bryant a sorti une de ses pires performances de l’année, avec deux petits points et zéro rebond. Heureusement pour les Wizards, lancés dans une course folle pour les playoffs, le pivot a réussi à rebondir après avoir échangé avec son coach Scott Brooks et a calé 21 points (9/12 aux tirs) et 10 rebonds face au Magic.

« Je me mettais trop de pression. Scott Brooks m’a dit de me relaxer et de jouer mon jeu. Vous passez par des moments compliqués parfois, il ne faut juste pas se laisser abattre. J’ai parlé à Brooks parce que je voulais voir ce que je pouvais mieux faire, comment je pouvais aider l’équipe, comment je pouvais m’aider moi mais aussi lui. Je suis un peu perfectionniste donc j’essaie de tout faire parfaitement. » Thomas Bryant.

« Ce que j’aime à son propos, c’est que quand on s’est parlé hier (avant la rencontre ndlr), il était frustré. J’aime les gars qui sont impliqués et que ça énerve de mal jouer. Je ne veux pas que ça leur passe au dessus et que ça ne soit pas important pour eux. Thomas Bryant est arrivé sur le terrain et nous a donné de l’énergie. On avait besoin de tout ce qu’il pouvait nous apporter ce soir. Nous nous sommes battus, tout n’allait pas dans notre sens en attaque mais j’ai trouvé que dans le dernier quart on a fait du bon boulot. » Scott Brooks.

Les Wizards ont 3,5 matchs de retard sur le Heat, alors qu’ils n’ont plus que 14 matchs à jouer. Autant dire qu’ils n’ont plus le droit à l’erreur.

Via ESPN et Washington Post.

Vous voulez être informés de nos prochains voyages NBA ? Inscrivez-vous dès maintenant à l’alerte !

Leave a Reply