Luka Doncic : « J’ai le sentiment d’avoir laissé tomber mon équipe, ce n’est pas le joueur que je suis supposé être »

Luka Doncic : « J’ai le sentiment d’avoir laissé tomber mon équipe, ce n’est pas le joueur que je suis supposé être »

Luka Doncic a failli être de nouveau le héros des Mavs cette nuit. Alors qu’il reste moins d’une dizaine de secondes à jouer, le Slovène a réussi un drive impressionnant avant de claquer un tomar avec la faute pour faire passer le score à 99-98 en faveur des Mavericks contre les Nuggets. Mais le rookie a ensuite loupé son lancer franc, un péché mignon chez lui cette saison puisqu’il ne tourne qu’à 70% sur la ligne, ce qui a permis à Nikola Jokic d’inscrire un game winner quelques secondes plus tard.

« J’aurais dû mettre ce lancer. J’ai le sentiment d’avoir laissé tomber mon équipe. Ce n’est pas le joueur que je suis supposé être, ce n’est pas qui je suis. J’ai le sentiment de les avoir laisser tomber, j’aurais vraiment dû mettre ce lancer. » Luka Doncic.

Pourtant, Doncic avait vraiment fait le plus dur en s’ouvrant le chemin vers le panier, alors qu’il s’attendait à ce que les Nuggets fasse faute sur lui si jamais il prenait ne serait-ce qu’un peu le dessus sur son adversaire direct.

« Rick Carlisle (le coach des Mavericks) m’a dit qu’ils avaient encore une faute à donner, donc ils allaient faire faute sur moi et ensuite on allait prendre un temps mort. Mais ce n’est pas ce qu’il s’est passé, donc j’ai attaqué le panier. » Luka Doncic.

« Ils avaient une faute à donner, j’ai donc choisi de ne pas prendre de temps-mort. Tout allait dépendre de où et quand ils allaient faire faute. Mais dans ce genre de situations, comme je l’ai dit à Houston et je vais le répéter maintenant, j’ai confiance dans nos meneurs. Ils sont bons, techniques et intelligents. S’ils ont une ouverture et ont la possibilité de faire une action agressive, alors ils doivent y aller. Et c’est ce que Doncic a fait, c’était une action énorme et le match s’est joué à une action défensive. » Rick Carlisle.

Situé dans les Rocheuses, une chaîne de montagne qui traverse le Colorado, la ville de Denver est réputée pour être très fatigante pour les organismes à cause du manque d’oxygène lié à l’altitude.

« Je ne vais pas vous mentir, dans le quatrième quart, je ne pouvais presque plus respirer. J’étais tellement fatigué… Mais vous savez, je pense que tout le monde l’était, on a pris l’avion le matin même. » Luka Doncic.

Mais le Slovène ne veut pas se trouver d’excuse et estime que, même si la saison des Mavericks est terminée, les joueurs de Carlisle doivent quand même tout faire pour remporter des matchs.

« Tout le monde parle de l’année prochaine, mais il faut se construire de bonnes habitudes. Je pense que nous avons un groupe incroyable et j’apprécie vraiment jouer avec eux. On a failli battre les seconds de l’Ouest chez eux, je suis très fier ! » Luka Doncic.

Les Mavericks restent sur sept défaites consécutives et sont maintenant quatorzièmes de la conférence Ouest.

Via Sports Day.

Vous voulez être informés de nos prochains voyages NBA ? Inscrivez-vous dès maintenant à l’alerte !

Leave a Reply