Rudy Gobert : « Parfois on se croirait dans un zoo; Les gens paient alors ils pensent qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent »

Rudy Gobert : « Parfois on se croirait dans un zoo; Les gens paient alors ils pensent qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent »

En début de semaine Russell Westbrook a été la cible d’insultes racistes de la part d’un fan du Jazz, ce qui l’avait mis dans une grosse colère. Le fan a été banni à vie des salles NBA et cela a mis le sujet sur la table dans toute la NBA. La ligue a même fait passer un message à toutes les franchises pour qu’elles s’assurent que l’environnement soit le meilleur possible pour les joueurs NBA. Car cela n’est pas un cas isolé comme l’ont encore expliqué hier plusieurs joueurs, dont Kyrie Irving

« C’est drôle man, c’est drôle (rire). Je suis désolé mais c’est juste que ça arrive tellement souvent, et la plupart du temps on n’en parle pas. C’est une des premières fois que c’est filmé et on voit un joueur répondant comme ça sans la moindre justification, sans voir ce qui s’est passé, sans savoir qui a raison, tort. Dans le même temps nous essayons de protéger la ligue mais quand cela devient une bataille individuelle avec une personne du public et qu’elle dit quelque chose de totalement irrespectueux, alors ça mérite une réaction. Parce que je pense que si nous étions comme ça dans la rue avec notre famille, personne ne nous dirait quelque chose de tel. Donc ça dépasse le stade de la relation joueur – fan, et quand les choses s’enveniment, la NBA intervient et fait ce qu’elle est supposée faire et protège les joueurs. Je ne sais pas qui a tort ou raison dans cette situation, mais je suis content que tout le monde aille bien. Mais quand des choses irrespectueuses se produisent comme ça, ça mérite une réaction. Nous connaissons tous Russ, il ne devient pas fou comme ça pour rien, et je suis content qu’il aille bien. J’ai entendu tellement de choses durant ma carrière, c’est juste que là ça a été filmé par quelqu’un. » Irving

Le explique être souvent la cible d’insultes racistes

« J’ai tout entendu man. Utah, Phoenix, California, peu importe où tu vas il y a des fans qui sont passionnés, à fond derrière leur équipe, mais parfois ça va trop loin. Puis à Utah, les fans sont juste à côté de vous, ils sont littéralement assis à côté de vous sur le banc. L’interaction avec les fans ne me dérange pas, mais pas quand je bosse et que tu essaies de t’en prendre à moi, c’est comme si tu allais au boulot et qu’on te gueulait dessus. C’est quelque chose auquel j’accorde de l’importance, le respect du jeu et de la profession des gens. » Irving

Les fans les plus passionnés dépassent parfois les limites et surtout certains pensent avoir tous les droits parce qu’ils ont payé pour venir à la salle.

« Parfois on se croirait dans un zoo. Les gens paient pour nous voir jouer et ils ont le sentiment qu’ils peuvent nous toucher ou faire ce qu’ils veulent. Parce que nous gagnons des millions on s’attend à ce que nous la fermions et que nous encaissions sans broncher. Mais ils ne peuvent pas faire ce qu’ils veulent. » Rudy Gobert

« Les gens s’attendent toujours à ce qu’on ne dise rien et comme nous gagnons tout cet argent, nous devrions les laisser parler et dire ce qu’ils veulent. Ce n’est pas vrai. La plupart du temps nous gérons ça bien en ignorant ça, et en repartant de l’autre côté du terrain, mais ce que cette personne a dit ça a dépassé les limites et c’était un grand manque de respect à l’encontre de qui Russell est en tant que personne. Nous avons tous connu ça, et il faut se défendre. » Jayson Tatum

Via The Athletic

Leave a Reply