LeBron James conseille Kevin Knox

LeBron James conseille Kevin Knox

Dimanche soir après la belle victoire des Knicks face aux Lakers, malgré un cruel dénouement pour LeBron James, ce dernier a pris le temps, à la demande de son très bon ami David Fizdale, de discuter avec Kevin Knox. Fizdale, ancien assistant au Heat, voulait à tout prix que son poulain puisse recevoir quelques conseils du King et durant 10 minutes les deux ont pu discuter.

« J’allais partir quand Todd, le gars de la sécurité, m’a dit que Fiz voulait me voir. Je savais que si Fiz voulait me voir c’était quelque chose d’important. Vous ne pouvez pas dire non au coach. Quand je l’ai vu il était en train de m’appeler pour que j’aille rencontrer LeBron. J’ai posé mes affaires et je me suis dit que ma famille pouvait attendre. Mes parents ne m’en voulaient pas du tout. Je leur ai dit à qui je parlais et ils ont trouvé ça super. J’apprécie que Fiz m’ait donné cette opportunité. Peu de coachs ont ce luxe de pouvoir présenter leurs rookies et leurs jeunes joueurs à quelques vétérans comme il le fait. » Knox

S’il n’a pas révélé l’intégralité de leur discussion, parmi les conseils de LeBron, il y avait celui « de ne pas écouter les journalistes »

« Il était tout sourire après la rencontre. Je lui ai dit que j’avais quitté tous les réseaux sociaux et supprimé les applications et il m’a dit ‘Yeah man, et si j’allais sur les réseaux sociaux et que je voyais les commentaires sur le fait que Mario a contré mon shoot.’ Il s’est mis à rire et m’a dit que tous ces trucs c’était juste du poison. Il m’a dit ‘Je ne vais même pas sur les réseaux sociaux. C’est juste un match, il me reste encore beaucoup de matchs. Tu ne vas pas pouvoir réussir à chaque fois le shoot de la gagne.’ Il avait une attitude positive, même après une défaite et un super contre de Mario. Il avait une attitude positive et il m’a donné le plus de conseils possible. » Knox

Puis il a abordé un des gros points faibles du Knick, qui a une vision tunnel et est donc un très mauvais créateur. Depuis le début de saison il tourne à seulement 1 passe par match pour 12 shoots et 1.5 ballon perdu en 28 minutes.

« C’est quelque chose sur lequel je progresse. Puis lui est probablement un des meilleurs de l’histoire pour impliquer les autres et dans le même temps scorer. Il m’a dit qu’il faut pouvoir impacter le jeu autrement qu’en scorant. Il m’a dit qu’il me regardait beaucoup jouer, que c’est quelque chose sur lequel je progresse, mais que je dois améliorer. Je vais vraiment bosser sur ça cet été. C’est un des plus grands joueurs de l’histoire. Je vais bosser cet été, finir fort la saison et essayer d’impliquer mes coéquipiers. » Knox

Via NY Post

Leave a Reply