James Harden dans l’histoire avec une nouvelle perf’ dingue qui écœure les Spurs ! D’Antoni : « Qui peut l’arrêter ? Moi, en le mettant sur le banc »

James Harden dans l’histoire avec une nouvelle perf’ dingue qui écœure les Spurs ! D’Antoni : « Qui peut l’arrêter ? Moi, en le mettant sur le banc »

Comme le 23 janvier dernier au Madison Square Garden, James Harden a inscrit 61 points cette nuit, cette fois face à ses voisins de San Antonio (aucun joueur n’avait marqué autant de points contre les Spurs de Gregg Popovich), exaspérés par l’indéfendable arrière, vainqueur 111-105. Un record en carrière égalé qui lui permet de rejoindre Wilt Chambelain, Kobe Bryant et Michael Jordan parmi les seuls joueurs de l’histoire à avoir réussi plusieurs matchs à 60 points dans la même saison. Mercredi, il n’était déjà pas passé loin avec ses 57 pions à Memphis, mais dans la défaite. Sur ses deux derniers matchs, il a donc compilé 118 points, ce qui le place à égalité avec Jordan et Bryant au plus grand nombre de points inscrits sur 2 matchs consécutifs ces 50 dernières saisons.

« Je ne sais pas comment tu peux faire mieux que ça. Tous les gens dans la salle ce soir n’avaient sûrement jamais vu ça. C’est impossible. C’est une des meilleurs performances de l’histoire, surtout que le match était important, nous en avions besoin. Je ne sais pas combien de points il a mis dans les 4 dernières minutes, mais on était menés. Le gars JOUAIT. » Mike D’Antoni

Son équipe menée de 6 points à 4 minutes et 47 secondes de la fin, Harden a enclenché le mode tueur. Sur un step-back à 3-points à plus de 8 mètres, il a démarré un 13-0 personnel à 3’58 ! Durant ce run fou, il a planté 3 tirs à 3-points d’affilée avant d’enchaîner sur un jump shot avec la planche puis un floater face à Derrick White.

« J’ai juste été agressif. On était menés donc il fallait qu’on mette de shoots et qu’on fasse des stops. » James Harden

« On a lâché un million de points dans le 1er quart-temps, et ils ont eu 19 lancers-francs en 1ère mi-temps puis aucun dans le 3ème. On a joué plus intelligemment et plus dur en seconde mi-temps mais vous ne pouvez pas faire ça contre une bonne équipe comme Houston, ou n’importe quelle équipe en NBA. On a joué les 2 derniers quarts, et à la fin James sort une performance de MVP. » Gregg Popovich

Trappes, zones, prises à deux, rien n’y a fait.

« J’ai vu beaucoup de choses dans le basket, joué contre beaucoup de joueurs, mais je n’ai jamais vu un tel talent. Les seules personnes capables de défendre sur lui  c’est sûrement les coachs et l’arbitre. C’est tout. Personne ne peut l’arrêter. Il fait partie de ces gars qui sont capables de dégainer à n’importe quel moment. Il n’a aucune faiblesse. La seule personne qui peut l’arrêter c’est le coach s’il le sort, et les arbitres s’ils le sortent pour 6 fautes, c’est tout. » Gerald Green

« Qui peut l’arrêter ? Moi, en le mettant sur le banc. C’est tout. » Mike D’Antoni

Avant ce run décisif, les Spurs étaient revenus d’un retard de 15 points à la mi-temps pour égaliser à 81 partout à l’entame du 4ème.

« Je cherchais un endroit pour vomir. Je me sentais horriblement mal. Ils nous ont secoué et ils ont commencé à mettre des, mais James ne nous a pas laissé perdre. » Mike D’Antoni

Le titre de MVP lui est-il désormais définitivement promis ?

« Qu’est-ce qu’il vous faut d’autre ? C’était dur, c’était dingue. Je repense toujours à une conversation que j’ai eue avec Paul Pierce après son dernier match quand j’étais avec les Clippers, à propos d’apprécier l’excellence quand on en a l’opportunité. Non seulement c’était une sacrée perf’, mais on a gagné. On en avait besoin. » Chris Paul

« Ça dépasse tout ce qu’il a fait avant. Maintenant il est sûr  d’être MVP. Le niveau de concentration qu’il a eu durant tout le match, c’est exceptionnel. Surtout avec toutes les différentes défenses sur lui. » Eric Gordon

Arriver en étant agressif, on peut dire qu’il l’a fait : 27 points dans le 1er quart-temps (record en carrière pour n’importe quel quart-temps). Soit plus que les Spurs après 12 minutes de jeu (Houston a remporté le 1er quart 36-24). 37 points à la mi-temps.

« Je savais juste combien ce match était important. C’était pour prendre l’avantage 3-1 en saison. On avait perdu le match précédent. C’était une opportunité d’assurer chez nous. Je voulais arriver en étant agressif. » James Harden

via ESPN

Leave a Reply