En démonstration dans la capitale, les Spurs peuvent toujours espérer éviter les Warriors au 1er tour des playoffs

En démonstration dans la capitale, les Spurs peuvent toujours espérer éviter les Warriors au 1er tour des playoffs

46ème victoire de la saison pour les Spurs, qui gardent espoir de pouvoir terminer 6èmes de la conférence Ouest. Ils dominent les Wizards à Washington avec la manière 129 à 112. Malgré ce succès ils restent 8èmes et donc à l’heure actuelle les Warriors seraient leur adversaire au premier tour.

Les Texans ont fait parler leur collectif et leur attaque avec 8 joueurs à au points 10 points dont 24 points à 10/17 pour LaMarcus Aldridge, 18 points pour Rudy Gay 17 pour Bryn Forbes et Patty Mills alors que DeMar DeRozan en ajoute 16. Les hommes de Gregg Popovich ont shooté à 56% dont un excellent 10/25 à 3-pts et perdu seulement 9 ballons, la recette parfaite pour s’imposer puisqu’ils ont en plus pris 12 rebonds offensifs. En face les Wizards sont moins en réussite (47.7%) à l’image de leur 9/32 derrière l’arc. Ils ont été menés par les 25 points de Bradley Beal et les 19 points de Thomas Bryant.

Le rencontre a basculé dans le second quart. Très équilibrée durant les 11 premières minutes puisque personne n’a plus de 4 points d’écart, les Spurs ont terminé sur un 8-2 grâce à Patty Milles et Davis Bertans, 37-32 après 12 minutes. Ils ont continué sur leur lancée en début de second acte avec un 12-0 qui a porté leur avance à 17 points grâce à LaMarcus Aldridge et Bryn Forbes, 62-45. En grande réussite ils ont fait passer cet écart au-delà des 20 points, 77-56 avant un dernier panier de Bradley Beal, 77-58. Les Wizards ne s’en sont jamais remis et n’ont pas pu réduire l’écart, San Antonio conservant toujours plus d’une dizaine de points d’avance.

Leave a Reply