Austin Rivers : « Je ne vais pas mentir, j’ai cherché à battre le record »

Austin Rivers : « Je ne vais pas mentir, j’ai cherché à battre le record »

La semaine dernière les Rockets avaient tenté, en vain, de battre leur propre record de shoots à 3-pts réussis sur un match avec 26. Ils avaient raté leurs 5 dernières tentatives mais cette nuit face aux Suns, ils n’ont pas laissé passer l’occasion. S’ils n’étaient pas vraiment au courant de leur total, le public du Toyota Center leur a fait savoir

« Je ne pense pas que nous étions au courant avant les 2 dernières minutes. J’ai entendu ‘Encore 2 tirs à 3-pts.’ Ils étaient plus au courant que nous. Puis nous en sommes arrivés à un moment où nous cherchions à battre le record. Quand j’ai su qu’il n’en restait plus qu’un, je me suis dit ‘Je dois aller le chercher.’ Je ne vais pas mentir, j’ai cherché à battre le record. » Austin Rivers

A 69 secondes du terme, Austin Rivers a trouvé la cible pour la 27ème réussite à 3-pts de la soirée, nouveau record

« Je n’avais pas le choix. Le ballon est arrivé sur moi. » Rivers

Ils terminent avec un impressionnant 27/57 derrière l’arc et 12 des 13 joueurs ont tenté au moins un tir derrière l’arc (Clint Capela est l’exception). 8 en ont mis au moins un, dont 8/13 pour Eric Gordon, 5/6 pour James Harden et 4/9 pour PJ Tucker.

« Cela montre que tout le monde a eu un rôle important. Ca part de James. Puis ça se répercute sur tout le monde. Eric nous a permis d’en arriver là. Il était en feu comme souvent. Je pense que ça a rendu les choses intéressantes, surtout en fin de rencontre où ça a permis aux gars de jouer avec un objectif. Quand vous avez 35, 40 points d’avance, c’est beaucoup. » Rivers

Sur les derniers matchs les Texans sont en mode déculottée avec des très larges succès de 25, 28, 24 et 36 points ! Pas de relâchement face à des équipes plus faibles à quelques jours des playoffs.

« Lors des derniers matchs, c’est la conséquence de ce qu’a mis en place Mike (D’Antoni) et la culture qu’il a créée. C’est une machine bien huilée. » Jeff Bzdelik, assistant coach

« Nous savons que nous jouons pour quelque chose et nous essayons de rester affûtés. » Chris Paul

Une machine dont le démarreur se nomme James Harden. Ce dernier est un aimant à défenseur et quand l’adversaire fait prise à deux, les Rockets peuvent alors s’en donner à cœur joie comme ça a été le cas cette nuit. Le barbu a été pris à deux dès qu’il passait le milieu du terrain et il a souvent très rapidement donné son ballon pour une situation de 4 contre 3.

« Je comprends. Il score beaucoup, donc vous voulez faire prise à deux sur lui. Mais ça veut dire que vous laissez Gordy (Gordon), Tuck (Tucker) et moi totalement ouverts. Je suppose qu’ils veulent juste éviter qu’il score 40 ou 50 points. » CP3

Sans forcer Harden a tout de même compilé 30 points à 10/14 dont 5/6 à 3-pts, 13 rebonds, 9 passes et 6 ballons perdus pour un plus/minus de +39 en 29 minutes.

Via Houston Chronicle

Leave a Reply