Brandon Ingram : « J’étais inquiet, les gens parlaient de ce qui était arrivé à Chris Bosh »

Brandon Ingram : « J’étais inquiet, les gens parlaient de ce qui était arrivé à Chris Bosh »

Le joueur des Lakers Brandon Ingram était lancé dans une fin de saison canon avant que les médecins se rendent compte qu’il avait un caillot de sang dans le bras. Un souci qui a mis fin à sa saison et qui a soulevé une grosse inquiétude puisque bien sûr on on a pensé au cas Chris Bosh, qui a dû mettre fin à sa carrière en raison de caillots de sang. Cependant après son opération le 16 mars, on a appris qu’il souffrait en fait du syndrome du défilé thoraco-brachial, trouble provoqué par la compression des nerfs et des vaisseaux sanguins. C’est cela qui a en fait formé le caillot de sang et c’était une bonne nouvelle puisque ce caillot est le résultat de cette compression et non une réaction anormale dans son sang. Le joueur de 21 ans s’est exprimé hier pour la première fois depuis son opération et il avoue qu’il n’était pas serein.

« Quand j’en ai entendu parler la première fois, j’étais inquiet. Les gens parlaient de ce qui était arrivé à Chris Bosh. Les personnes qui m’entouraient m’ont permis de garder le sourire, ils m’ont dit que tout se passerait bien, que ça n’avait pas grand-chose à voir avec Chris Bosh. Son cas à lui était pire. Personnellement, je suis content qu’on ait pu se rendre compte de ça très tôt. » Brandon Ingram.

Depuis quelques semaines, Brandon Ingram est sous anticoagulant et il doit utiliser le moins possible son bras gauche. Et il a beau avoir commencé sa rééducation il y a une semaine, le joueur s’ennuie. D’autant plus qu’il va devoir attendre un bon bout de temps avant de pouvoir à nouveau toucher un ballon de basket.

« Sans basket, je ne sais pas quoi faire. Ça amène encore plus de motivation au final, je ne prends rien pour acquis. » Brandon Ingram.

Depuis son arrêt, Ingram ne s’est pas souvent rendu à la salle des Lakers, que ce soit pour assister aux entraînements ou supporter ses coéquipiers pendant les matchs.

« C’est juste que ça me fait mal de les regarder jouer et de ne pas pouvoir aller sur le terrain. Je suis heureux que tout se passe bien mais le basket était la seule chose que je faisais, et ça me prenait huit heures par jour. C’est un gros changement. » Brandon Ingram.

Cette saison, l’ailier tournait à 18,1 points de moyenne, sa plus haute moyenne en carrière. Mais ce chiffre est un peu faussé par son début de saison très moyen. Après le All-Star Game, le deuxième choix de la draft 2016 affichait 24 points de moyenne à 53% aux tirs.

« Avant qu’il ne se blesse, il jouait incroyablement bien. Ce qu’il a fait pendant deux ou trois semaines, je pense que c’est un niveau qu’il peut atteindre avec régularité l’année prochaine. Et dans ce cas-là, il sera au niveau All-Star. » Magic Johnson, l’ancien président des opérations basket des Lakers.

Les fans sont d’accord avec leur légende, et ils n’ont pas manqué d’offrir des messages de soutien à Ingram dès que possible.

« Ça veut dire beaucoup, je pense que j’ai été pris dans pas mal de négativité et voir du positif, entendre du positif, ça m’a fait du bien. » Brandon Ingram.

Via OC Register.

Leave a Reply