Donne Nelson : « C’est presque comme retour vers le futur »

Donne Nelson : « C’est presque comme retour vers le futur »

Avant que Luka Doncic mette les pieds en NBA il y avait pas mal d’interrogations aux États-Unis sur sa capacité à s’adapter à la ligue. Son soi-disant manque de qualités physiques était souvent mis en avant, et la surprise de son adaptation fulgurante n’en a été que plus grande. Le Slovène n’a pas connu le moindre temps d’adaptation et s’est mué naturellement en leader des Mavs, se saisissant déjà du flambeau que Dirk Nowitzki devait lui passer à la fin de la saison. Il termine finalement son premier exercice avec des stats impressionnantes pour un rookie de 19 ans : 21.2 points à 42.7%, dont 32.7% à 3-pts, 7.8 rebonds, 6 passes. Et ce n’est que le début.

« Ça a été une telle première saison pour Luka, mais il n’est certainement pas un produit fini. Et la défense en est une part importante. Je pense qu’avec le départ de Dirk, il y a un vide à combler au niveau du leadership, puis il a beaucoup le ballon entre les mains, il est notre point forward, notre quarterback, donc il y a beaucoup de responsabilités qui accompagnent ça. » Donnie Nelson, président

« Pour être honnête, nous avions tous des attentes très élevées. Peut-être que la plus grande surprise, ça a été la vitesse à laquelle il s’est adapté. Mais nous avions vu en vidéo ce qu’il pouvait faire, et les récompenses qu’il avait avant d’arriver étaient phénoménales, et il a été performant dès le début. Le plus important avec lui c’est qu’il continue de se développer, continuer de bosser, donc je suis extrêmement enthousiaste pour les années qui viennent le concernant. » Dwight Powell

Cela devrait lui permettre de mettre la main sur le titre de rookie de l’année alors qu’il a réalisé le grand chelem en remportant les 5 titres de rookie du mois. Comme toujours, au contraire de Trae Young, il ne s’avance pas trop sur l’identité du lauréat.

« Nous verrons. Je vous le dirai quand ils auront annoncé qui c’est. Mais bien sûr que je veux remporter le trophée de rookie de l’année.

Machine à triple-double avec 8 sur sa première saison, total que seuls Oscar Robertson et Ben Simmons ont surpassé, Luka Doncic devrait former un duo de feu avec Kristaps Porzingis. Bien sûr on compare déjà beaucoup ce duo au fameux tandem Dirk Nowitzki – Steve Nash, qui avait contribué à remettre les Mavs sur le devant de la scène.

« C’est presque comme retour vers le futur. Nous avions débuté il y a quelques années avec un Européen dont les cheveux volaient au vent et un meneur originaire du Canada. Je pense que Luka et KP peuvent faire quelques trucs magiques dont nous allons, je l’espère, profiter pendant 22 ans. » Donnie Nelson

L’avenir semble radieux pour les Mavs.

Via Mavs.com

1 Comment

  1. Je ne sais pas si l’avenir est si radieu que ca, va falloir signer un bon FA comme Kemba Walker a la prochaine FA, Pour moi c’est le mec qu’il faut a l’équipe et pourquoi pas le retour d’un DA Jordan, Whiteside (j’y crois pas) voir d’un Chandler pas trop cher ou même encore un pivot de même calibre ou encore meilleur (j’avoue que j ai pas encore regarder tous les prochain FA au poste de pivot) pour préparer le terrain si Pozringis fait faux bon ou que sais je (prison ?) …. Ce sont les deux poste a viser.

    Sur d’autre forum je vois qu’on parle de Thompson de Leonard de Durand …. Faut êtres réaliste aucuns de ces mec ne signera avec Dallas, Walker étant un joueur sous coter, ya déjà plus de chance et je trouve c’est vraiment le joueur a recruter (puis aussi ya deux ans j’avais fais un deal avec un joueur que Walker jouerait a Dallas, il m’avait pris pour un fou, en me disant « JAMAIS », aujourd hui je pense il doit faire dans son froc).

    Pour revenir sur le sujet je dois avouer que j ai vraiment un tres mauvais présentiment avec Porzingis, j’ai vraiment peur et l’intuition que apres l’année 2020 il sera alors FA non restreins et va aller se barrer ailleurs. Avec tous les premier tour de draft conceder ca serait une tres mauvaise opération pour les Mavs. (Car le contrat toxique de Lee et dans une moindre mesure Hardaway n’est au final pour moi pas vraiment le probleme si on part du principe que Porzingis ne prend que l’offre qualitative, ca n’empeche pas de signer un gros FA dés cette été, ensuite Powell et Lee ne doivent pas nécesairement etres resigner en 2021 ce qui fera encore du cash (23M) pour conserver Porzi ou recruter un autre pour 2021) malheureusement j’ai lu que Cuban est prêt a déjà prollonger Powell, j’espere que la négociation sera fine ….

    Par contre les tours de draft si l’équipe capote on ne les a plus. Si l’équipe fait les PO, évidament c’est banco. Porzingis est vraiment le paris et la clef, mais va falloir signer un bon FA meneur, pour terminer l’équipe dés cette été.

    J’espere vraiment et je suis sur que Cuban et la troupe doivent prévoir quand même un plan B de secour au cas ou Porzingis fait faux bon. Je suis pas convaincu que Porzi soit super emballer par le projet de Dallas. Il y aura une saison pour convaincre et Porzi va devoir aussi prouver qu’il sait remis de sa grave blessure. Ca fait beaucoup de « si » pour moi et je trouve pas ca super rassurant.

Leave a Reply