Avec un Kawhi Leonard en forme et heureux, est-ce que ce sera enfin l’année des Raptors ?

Avec un Kawhi Leonard en forme et heureux, est-ce que ce sera enfin l’année des Raptors ?

En recrutant Kawhi Leonard via un trade l’été dernier, les Toronto Raptors ont pris le risque de le voir partir sans contrepartie à la fin de la saison. Pour éviter cela, les Canadiens se sont lancés dans une grande opération séduction, notamment dans la gestion de sa blessure, pour le convaincre de rester. Pour le plus grand plaisir de l’ancien Spur.

« On a fait du super boulot en prenant le problème à bras-le-corps dès le début du training camp, en allégeant le calendrier. Je me sens bien maintenant. » Kawhi Leonard.

Et comme en plus Leonard, qui n’a joué que 60 matchs cette saison, est très heureux du niveau de jeu des Raptors, les efforts des Canadiens ont l’air de payer.

« Je suis très heureux des progrès qui ont été effectués depuis le premier match. Je pense que tout le monde ici veut gagner et remporter un titre. Nous avons un bon groupe de gars qui sont très altruistes. Ils veulent gagner, défendre, faire les bonnes choses sur le terrain. Je n’étais pas en aussi bonne santé pendant la saison qu’espéré, mais je n’aurais pas pu dire que je réussirais une saison comme ça au début de l’année, notamment au niveau de mes sensations. Je suis heureux, on a le deuxième meilleur bilan de la NBA et une opportunité de remporter le titre. » Kawhi Leonard.

Et effectivement, les Raptors ont tout ce qu’il faut pour être de sérieux prétendants au titre. Le niveau de jeu, la santé (leur infirmerie est vide) mais aussi la confiance, qu’ils ont engrangée tout au long de la saison.

« Elle est très élevée, aussi élevée qu’elle pourrait l’être et aussi élevée qu’elle devrait être. C’est une question de préparation, et je sais qu’on sera prêt pour aller sur le terrain et être performant. Tout le reste est oublié. À cette période de l’année, l’équipe qui gagnera sera celle qui jouera le mieux, sera régulière, va se battre contre l’adversité… Ce genre de trucs. On se sent bien, comme on devrait se sentir en fait. » Fred VanVleet.

Même discours chez Norman Powell, qui a réussi une grosse deuxième partie de saison.

« Je pense que le moral est vraiment très élevé. Nous avons de bonnes chances de faire un bon parcours cette année. Tout le monde est sur la même longueur d’onde et prêt à être compétitif. » Norman Powell.

Très performants en saison régulière ces dernières années, les Raptors ont eu du mal à passer le cap en playoffs. C’est d’ailleurs la raison qui a poussé le front office à se séparer de DeMar DeRozan pour attirer Leonard. L’ancien Spur est un excellent jouer et, comme le souligne Micah Adams de NBA.com, l’un des plus efficaces en playoffs. Sur les 369 joueurs qui ont joué plus de 1500 minutes au compteur en postseason, Leonard fait partie des tout meilleurs au niveau des win shares sur 48 minutes. Il est troisième juste derrière Michael Jordan et LeBron James.

Via Toronto Sun.

Leave a Reply