PJ Tucker : « Nous sommes meilleurs que l’année dernière »

PJ Tucker : « Nous sommes meilleurs que l’année dernière »

L’année passée, les Houston Rockets de James Harden, Mike D’Antoni et Chris Paul ont été les seuls à réellement inquiéter les Warriors. Après une saison régulière qu’ils ont terminée avec le meilleur bilan de la ligue (65 victoires), les Texans ont en effet bataillé jusqu’au septième match des finales de conférence avant de s’incliner, handicapés par la blessure de Chris Paul.

Pas mal de monde prenait déjà rendez-vous pour l’année suivante pour la revanche entre les deux équipes mais l’intersaion des Rockets a soulevé quelques interrogations. Daryl Morey, le General Manager a choisi de donner un énorme contrat à Paul et certains joueurs clés de l’effectif comme Trevor Ariza se sont faits la malle. Ces inquiétudes n’ont pas disparu avec la saison en demi-teinte des Rockets, notamment en raison d’une entame catastrophique et qui n’ont pas pu faire mieux qu’une quatrième place au sein de la conférence Ouest avec 53 victoires « seulement ». Mais les Rockets, eux, sont persuadés d’être meilleurs cette année.

« Nous avons plus de profondeur dans l’effectif, c’est certain. Nous sommes une équipe plus profonde. Nous avons plus de gars qui peuvent aider chaque soir. Si quelqu’un doit sortir, on a des gars sur le banc qui peuvent rentrer et jouer beaucoup minutes en affichant un haut-niveau de jeu. Si vous regardez l’équipe complète, nous sommes meilleurs que la saison dernière. » PJ Tucker.

Un discours qui se défend aussi parce que les hommes de Mike D’Antoni ont enregistré de nombreux renforts au cours de la saison, tels que Austin Rivers, Danuel House Jr, Kenneth Faried ou encore Imam Shumpert. Les deux premiers nommés en particulier sont très utiles, car ils ont une qualité qui était jusque là absente du banc des Rockets : la création balle en main.

« Je dirais qu’on a plus de profondeur. Nous avons des gars qui peuvent créer en sortie de banc. C’est une grosse différence. Nous sommes capables de contrôler notre destinée si on joue bien. Il faut juste continuer à faire ce qu’on fait le mieux. » Eric Gordon.

« Austin, Kenneth et Imam sont des vétérans. Ils sont dans la ligue depuis très longtemps et ont connu beaucoup de séries de playoffs. House est jeune, mais athlétique. Il comprend son rôle et ce dont on a besoin de lui. Tant qu’il continue comme ça, et que les autres gars peuvent aller sur le terrain et nous donner leur expérience, tout ira bien. » James Harden.

Si les Warriors et les Rockets se rencontrent, ce sera au deuxième tour, si les deux équipes parviennent à passer le premier.

Via Houston Chronicle.

Leave a Reply