Brad Stevens : « Ce n’est pas une série pour les timides »

Brad Stevens : « Ce n’est pas une série pour les timides »

Le Game 1 entre les Celtics et les Pacers ne restera pas dans les mémoires, marqué par une grosse intensité physique, mais surtout deux équipes très maladroites. Le score reflète parfaitement le spectacle proposé puisque les Celtics se sont imposés 84-74.

« C’était dur, ce n’était pas beau, mais il faut rester unis et s’accrocher. » Brad Stevens

C’est ce qu’ont fait les Celtics, ils se sont accrochés alors qu’ils jouaient à l’envers en première mi-temps, multipliant les ballons perdus et en gros manque de réussite. Résultat ils se sont retrouvés menés de 11 points en second quart.

« Ce n’est pas une série pour les timides, nous le savions avant de commencer. A la minute où tu lèves la pédale de l’accélérateur ou que tu ne joues pas de la bonne façon, tu vas te faire battre. » Brad Stevens

Mais au retour des vestiaires les locaux sont revenus avec d’autres intentions

« Nous savons dans quelle position nous sommes. Il n’y a pas vraiment le temps pour nous attarder sur nos erreurs en première mi-temps. A ce stade il faut voir ce que nous pouvons faire pour impacter le jeu. Sur quel truc nous devons être plus concentrés. Quand tu as ce genre de mentalité, alors il ne faut pas s’attarder sur les erreurs. Et ça a été positif. » Kyrie Irving

Et Kyrie, pas vraiment réputé pour sa défense, a donné le ton.

« J’ai fait des fautes qui ont coûté cher et ça aurait pu tourner dans un sens comme un autre, mais je veux juste rester agressif et être la tête du serpent, être agressif sur le ballon. Défensivement je sais où nous pouvons laisser notre trace. Et quand nous faisons des stops et que nous partons en transition, c’est là que nous sommes à notre meilleur niveau. » Kyrie Irving

Les Pacers ont vécu un calvaire en passant plus de 8 minutes sans mettre le moindre panier, et ils ont été limités à 8 points dans le quart, encaissant un terrible 26-8 en shootant à 2/19.

« En 3ème quart nous avons débuté par deux ballons perdus. Puis nous avons eu des positions ouvertes qui ne sont pas rentrées, et je pense que nous avons perdu un peu confiance. Ils ont eu le momentum et ne l’ont jamais lâché. »  Nate McMillan

« Nous étions vraiment connectés, nous jouions vraiment dur et nous sautions partout. Cela ne veut pas forcément dire que vous allez faire des stops, et il y a probablement plusieurs rebonds qui ne leur ont pas été favorables. Ces gars sont durs et jouent physiques, et dire que nous avons juste raté des tirs, ce ne serait pas juste envers eux. J’ai trouvé qu’ils avaient été formidables défensivement et ils ont fait des choses différemment des deux précédents matchs face à eux. Nous avons raté des shoots ouverts en première mi-temps, mais il y a aussi des moments où nous n’avions pas assez d’espace et ils étaient très physiques. » Stevens

Boston a en effet été aussi bien aidé par la maladresse des Pacers, qui ont shooté à 3/18 dont 0/8 à 3-pts sur les positions ouvertes en seconde mi-temps. Le 26-8 est même devenu un 36-10, affaire pliée. Les Celtics terminent avec leur second meilleur defensive rating de l’histoire en playoffs avec seulement 77.7 points encaissés par 100 possessions.

Toutefois il faudra montrer un meilleur visage pour les Celtics durant les 48 minutes du Game 2.

Via ESPN et Mass Live

Leave a Reply