En mode Dame Time, Damian Lillard permet à Portland de mettre fin à sa terrible série en playoffs

En mode Dame Time, Damian Lillard permet à Portland de mettre fin à sa terrible série en playoffs

Très attendu, la rencontre entre Portland et OKC n’a pas donné lieu à un très beau spectacle, mais les Blazers, en tête quasiment tout le match, l’emportent logiquement 104-99. C’est la première victoire des Blazers en playoffs depuis le 7 mai 2016 après une série de 10 défaites.

Portland a compté jusqu’à 19 points d’avance en première mi-temps, profitant d’une grande maladresse d’OKC, notamment extérieure avec un 5/33 dont 4/15 pour Paul George, qui inscrit 26 points, mais passe à côté de son match avec un 8/24. En face Portland a justement construit son succès sur son adresse extérieure avec un 11/25 dont 5/11 pour Damian Lillard, dont 3 à 9 mètres et un décisif dans le money time alors qu’OKC était revenu à une unité. Dame compile 30 points à 9/21, 4 rebonds, 4 passes, 3 interceptions et 6 ballons perdus, très bien aidé par un bon duo CJ McCollum (24 points à 9/24 dont 3/7 à 3-pts) – Enes Kanter (20 points à 8/15 et 18 rebonds, dont 7 offensifs). OKC paye sa maladresse avec seulement 39.8% aux tirs (41.9% pour Portland) et n’a pas pu le compenser malgré 18 rebonds offensifs puisqu’il y a eu aussi 16 ballons perdus. Russell Westbrook signe un nouveau triple-double avec 24 points à 8/17, 10 rebonds et 10 passes et Steven Adams ajoute 17 points à 8/14 et 9 rebonds.

Le match a commencé fort avec un 3-pts à 9m de Damian Lillard et les deux équipes se sont répondues coup pour coup, avec notamment 2 tirs à 3-pts de CJ McOcllum alors qu’OKC attaquait systématiquement Enes Kanter avec un excellent Steven Adams. En grande réussite extérieure, Portland a fait la course en tête 13-11 puis 17-13 après seulement 4’15. Portland a haussé le ton en défense et en rentrant ses 5 premières tentatives de loin sous l’impulsion de Lillard et McCollum, s’est envolé. Les locaux ont passé un 11-2 qui est même devenu un 20-6 – avec un Enes Kanter précieux – alors qu’OKC ne mettait rien de loin. L’écart est monté à 17 points avec un 7/10 derrière l’arc pour Portland. Finalement après 12 minutes les hommes de Terry Stotts menaient 39-25 avec 60% aux tirs et un trio Lillard (12 points), CJ (11) et Kanter (8) à 31 points.

En début de second acte Seth Curry a enfoncé le clou avec deux tirs à 3-pts de suite, +19, 47-28. Paul George a enfin marqué le premier tir à 3-pts de Thunder, imité par Terrance Ferguson, pour relancer OKC. Avec un 8-0 les visiteurs sont revenus à 11 unités, mais McCollum a mis fin à cette série et redonné brièvement de l’air aux siens, 52-38. Face à une bien meilleure défense, Portland a connu de grosses difficultés pour trouver des solutions, multipliant les ballons perdus et avec une adresse en chute libre. OKC s’est appuyé sur sa défense pour partir en transition et sous l’impulsion de Westbrook a recollé à 54-48. Un moindre mal pour OKC qui shootait à seulement 35.4% dont un 2/18 à 3-pts alors que Portland était à 9/17 derrière l’arc.

Après quelques échanges de paniers en tout début de seconde mi-temps, tout à coup tout est devenu difficile pour les deux équipes, en galère pour scorer. OKC a continué de s’accrocher, mais sans pouvoir revenir à hauteur et l’écart a oscillé entre 4 et 6 points. Refroidi, Lillard s’est réveillé avec 2 paniers de suite pour redonner 10 points d’avance aux siens, mais ils n’ont pas pu s’envoler. George à 3-pts, puis Morris et Noel ont encore une fois permis à OKC de réduire son retard, 74-69. Sur deux derniers lancers d’Al-Farouq Aminu, Portland a viré en tête 76-69 après 3 quarts.

Schröder et George ont permis à OKC de continuer de faire l’accordéon en réduisant l’écart à une possession, 82-79. Damian Lillard a pris les choses en mains avec notamment un énorme shoot derrière l’arc pour faire souffler les siens, 91-81. Pas suffisant pour se débarrasser d’OKC qui grâce à son trio George, Schröder et Westbrook a passé un 6-0 qui est même devenu un 11-2 conclu par, enfin, un shoot à 3-pts de George, 93-82. Ni une, ni deux, Lillard a répondu avec un nouvel énorme shoot.

Steven Adams a raté sa tentative et Al-Farouq Aminu a rentré deux lancers, auxquels Westbrook a répondu par deux autres, 98-94 avec 76 secondes au chrono. La possession suivante à plié le match. Mal gérée part Portland, ces derniers ont eu le rebond offensif, ont raté leur shoot et le ballon a été récupéré par Westbrook, mais après un cafouillage, Lillard s’en est emparé. En sortie de temps mort Kanter a plié le match sur un layup, 100-94. Le 3-pts de George est arrivé trop tard.

Leave a Reply