Mike Malone sur Jamal Murray : « Un shoot qu’il a rentré 1000 fois »

Mike Malone sur Jamal Murray : « Un shoot qu’il a rentré 1000 fois »

Pas facile de commence sa carrière en playoffs contre les Spurs. Mais Jamal Murray le sait, quand on est un joueur de son calibre, c’est-à-dire un joueur capable de passer 48 points aux Celtics (record en carrière établi le 5 novembre) ou encore de distribuer 15 passes (record en carrière établi le 18 décembre contre Dallas) en tant que meneur de jeu de la 2ème équipe de l’Ouest, on va forcément être attendu au tournant. Pendant que ses coéquipiers se douchaient et répondaient aux questions des médias après la défaite 101-96 des siens, lui était au 2ème étage du Pepsi Center en compagnie de son père Roger Murray, en train de shooter. En 34 minutes de jeu, le Canadien a terminé à 17 points à 8/24, 2 rebonds, 0 passe et 6 interceptions.

« J’ai repris les mêmes tirs que j’ai raté, surtout le dernier, ouvert à la fin du match. J’étais juste en train de shooter, j’étais frustré. » Jamal Murray

Ce tir ouvert à la fin du match, c’était à 9.3 secondes du buzzer, et il aurait donné l’avantage 98-97 à Denver.

« C’est un shoot qu’il a rentré 1000 fois, et qu’il rentrera à nouveau. » Michael Malone

« Il était complètement ouvert, c’était un excellent tir pour nous. Il ne l’a pas mis. Ça me va. Au moins il était ouvert, ce n’était pas contesté. Ça va, on peut vivre avec ça. » Nikola Jokic (10 points à 4/9, 14 rebonds, 14 passes)

« Il n’a eu peur de rien dans ce match. Je sais qu’il est dur avec lui-même. C’était son premier match de playoffs. Mais c’est ce qu’on veut voir pour un premier match de playoffs, c’est ce type d’émotion. » Paul Millsap (12 points à 4/9, 4 rebonds)

Au lieu de ça, le ballon a rebondi sur le cercle, LaMarcus Aldridge a pris le rebond, Jokic a fait faute, Aldridge a rentré 2 lancers-francs : 99-96 Spurs. Quelques instants plus tard, c’est sur une perte de balle face à Derrick White sur la dernière remise en jeu que le match de Murray s’est terminé, laissant s’envoler définitivement une opportunité d’égalisation. Aujourd’hui la page est tournée et les regards portés sur le Game 2, de nouveau dans le Colorado, ce mercredi.

« Je vais rebondir. Mes coéquipiers ont confiance en moi, mon coach aussi. C’est à moi de jouer maintenant. » Jamal Murray

via Denver Post

Leave a Reply