Ben Simmons : « Je pensais aux sifflets du match précédent »

Ben Simmons : « Je pensais aux sifflets du match précédent »

Les Sixers devaient se faire pardonner leur Game 1, et il y en a surtout un qui devait montrer un tout autre visage, c’est Ben Simmons. Le meneur de jeu avait connu un match catastrophique samedi, au point d’être sifflé par une partie du public. Il était donc très attendu et il a répondu présent. Il a joué un rôle capital dans la victoire des siens avec son second triple-double en playoffs : 18 points à 8/12, 10 rebonds et 12 passes. Agressif des deux côtés du terrain, il a montré la voie à son équipe. Dès la première action, il a attaqué le cercle, et s’il n’a pas scoré, ça a donné le ton.

« Ben a été entraîné par un état d’esprit agressif. Il a joué un rôle important en défense puis dans le 3ème acte il a été important. Quand je cherche les raisons au ‘Comment est-ce que nous avons marqué autant de points ?’ et ‘Comment est-ce que nous les avons limités à si peut de points ?’ son nom apparaît souvent. » Brett Brown

Excellent en défense, notamment sur D’Angelo Russell, mais aussi en attaque, il a montré le visage qu’on attend de lui.

« C’est le meneur de jeu. Quand vous le voyez jouer avec ce genre d’énergie, cela vous motive, et cela vous donne envie de jouer de la même façon. J’ai trouvé Ben fantastique ce soir, et c’est l’énergie dont nous avons besoin pour le reste de la série et des playoffs. » Joel Embiid

Déterminé, on l’a vu jouer aussi avec le public comme lorsqu’après un coast-to-coast en premier quart, il est revenu en défense en levant les bras pour implorer le public de faire plus de bruit, ou encore lorsqu’il a tendu l’oreille comme le faisait Allen Iverson pour entendre les vrombissements du Well Fargo Center.

« Je pensais aux sifflets du match précédent. J’ai de l’amour pour cette ville et les fans. À chaque fois que j’entre sur le terrain j’essaye de jouer aussi dur que possible. C’est ce que j’ai montré. Les efforts que j’essaye de faire à chaque match ce n’est pas seulement pour mes coéquipiers, ma famille, c’est pour la ville. » Ben Simmons

Rien de mieux pour se faire pardonner et se remettre le public dans la poche.

Via NBC

Leave a Reply