Shai Gilgeous-Alexander et Landry Shamet, les prémices d’un sacré duo

Shai Gilgeous-Alexander et Landry Shamet, les prémices d’un sacré duo

Cette saison à Los Angeles, les satisfactions sont nombreuses. La participation aux playoffs est forcément la plus grande puisqu’ils n’étaient pas réellement attendus à ce niveau-là avec une équipe qui se retrouvait orpheline de Tobias Harris à la trade deadline. Dans cet échange, les Clippers avaient obtenu le rookie Landry Shamet, et force est de constater que le jeune arrière s’est très bien acclimaté à sa nouvelle équipe et il forme avec l’autre rookie Shai Gilgeous-Alexander une très belle ligne arrière.

Lors du game 2 du premier tour des playoffs opposant les Clippers aux Warriors, l’action salvatrice pour les Angelinos est venue des deux rookies. En effet, Lou Williams pris en étau par Klay Thompson et Stephen Curry servait alors son jeune coéquipier Shai Gilgeous-Alexander qui lui aussi à son tour trouvait Landry Shamet complètement ouvert à 3pts. Le résultat, on le connaît, les Clippers reprenaient l’avantage 133-131 à 16.5 secondes de la fin, revenant ainsi d’un déficit de 31 points et surtout remportaient ce match quelques secondes plus tard.

« C’est un joueur très intelligent. » A déclaré Shamet à propos de son acolyte rookie. « Pour n’avoir joué qu’une saison en NCAA, c’est un joueur très cérébral qui comprend et lit le jeu facilement. Lui et moi commençons vraiment à nous comprendre sur le terrain. Il a parfaitement lu le jeu sur cette action en réussissant à me servir alors qu’il était aux prises avec Iguodala. Je ne sais toujours pas comment il a fait, c’était une passe d’enfer. J’adore jouer avec Shai, c’est un gars altruiste. Il essaye de s’impliquer au mieux, mais comprend aussi quand il doit impliquer ses coéquipiers. Il a été génial. Il s’agit juste de bien apprendre à jouer entre nous et être proches les uns des autres. Shai et moi avons une relation ouverte, il me donne des conseils et moi de même. Notre relation ne va faire que grandir au fil du temps.

Gilgeous-Alexander a livré une saison régulière honnête avec 11 points, 3 passes décisives et 2.5 rebonds par match tandis que Shamet lui compilait 7.5 points, 2.5 passes décisives et 2 rebonds. Doc Rivers, le coach des Clippers se dit vraiment satisfait de ses deux rookies et pense que ce n’est que le début d’une belle complicité sur le terrain.

 » Ils vont devenir tellement meilleurs dans un an par rapport à ce que vous pouvez voir à l’heure actuelle. » A déclaré Rivers. « Shai va pouvoir aider Sham à devenir meilleur juste en le trouvant en transition et en lui faisant des offrandes lorsqu’il sera démarqué et non après qu’il soit démarqué. Ça prend juste du temps, mais ça viendra.

Leave a Reply