Nikola Vucevic : « Ça peut être un énorme avantage pour nous »

Nikola Vucevic : « Ça peut être un énorme avantage pour nous »

Inauguré en 2010, l’Amway Center n’est pas réputé comme étant une des salles les plus électriques de la ligue point de vue ambiance, mais cela pourrait rapidement changer. Pour cela, il faudrait que le Magic, qui jouera son premier match de playoffs à domicile depuis 2012 ce vendredi soir (1h du matin heure française), donne toutes les raisons au public de s’enflammer.

« On en a besoin, mais au final, on ne peut pas dépendre du public. On doit jouer comme on sait le faire, dur et de la bonne façon. Mais on sait que ça va être fou dans la salle et on est excité de jouer devant tout le monde. » D.J. Augustin

À 1-1 dans leur série face aux Raptors après avoir réussi à prendre le Game 1, les joueurs de Steve Clifford tenteront de poursuivre une belle série à la maison : 9 victoires d’affilée depuis le 28 février dernier contre… Golden State.

« L’Amway va être magnifique vendredi soir. Ça va faire beaucoup de bruit. Ce sera plus bruyant que ces 7 dernières années. Ça va être beau d’avoir la ville d’Orlando derrière nous. Ça nous pousse, on aime cette énergie, ça va être beau. » Aaron Gordon

« Ça peut être un énorme avantage pour nous, surtout au début du match, on peut se nourrir de leur énergie pour nous mettre en rythme. On en aura besoin c’est certain, on s’attend à ce que ce soit super mais c’est aussi à nous de répondre présent et de faire en sorte que ce soit une bonne soirée pour la ville d’Orlando. » Nikola Vucevic

« Je suis vraiment impatient de voir l’Amway en feu. J’ai hâte.» Evan Fournier

La réaction des Raptors avait été violente mardi (victoire 111-82) après un premier succès surprise (Toronto a terminé la saison à la 2ème place de l’Est, Orlando à la 7ème) à la Scotiabank Arena obtenu sur un game winner d’Augustin à 3-points.

« On s’est battu tout seuls, vraiment. Ils étaient plus agressifs que nous et ils ont fait du bon boulot, attention. Mais on s’est vraiment battu tout seuls par rapport au spacing, au mouvement du ballon, etc. On doit s’entraider. » Evan Fournier

« Je leur ai dit aujourd’hui, je pense qu’on ne réalise toujours pas combien on peut être bon quand on joue bien. Ce n’est pas comme si les 30 derniers matchs du calendrier avaient été faciles. Nos gars ont bien joué à domicile comme à l’extérieur. Je crois qu’ils ne se donnent pas suffisamment de crédit par rapport à l’équipe qu’on est devenu. Le plus important ce sera de mieux jouer en attaque et leur défense a joué un grand rôle dans le dernier match aussi. Ils sont très bons, ils ferment la peinture, ils suivent très bien. Il faut se concentrer sur les fondamentaux. Mieux couper, mieux créer la séparation, mieux poser les écrans, faire circuler le ballon plus vite… On doit jouer notre jeu. Ce match n’était pas si physique que ça quand vous regardez la vidéo. » Steve Clifford

via The AthleticOrlando Sentinel

Leave a Reply