Portland capable d’aller chercher le 3-0 à OKC ? « Ça va probablement être le match le plus dur de la série jusque-là »

Portland capable d’aller chercher le 3-0 à OKC ? « Ça va probablement être le match le plus dur de la série jusque-là »

Devant 2-0 contre une équipe d’Oklahoma qui avait pourtant dominé les 4 confrontations entre les deux équipes en saison régulière, Portland va jouer son premier match du 1er tour à l’extérieur ce vendredi soir. Rendez-vous à la Chesapeake Energy Arena pour le Game 3, un must-win pour le Thunder et une occasion d’apercevoir un début de ticket pour les demi-finales de conférence pour Damian Lillard & Co…

« C’est différent de jouer contre une équipe sur ton terrain ou sur son terrain. Tu sais qu’ils ont un super public, et donc que ça va probablement être le match le plus dur de la série jusque-là. » Damian Lillard via NBA

Enes Kanter, 179 matchs sous le maillot d’OKC au compteur, a lui déjà une petite idée de ce qui l’attend.

« Je sais que le public va être fou. Je m’attends à ce que les fans soient comme des dingues et à ce que le Thunder attaque plus ça c’est sûr, à ce que l’équipe soit plus agressive offensivement et défensivement. Mais je ne pense pas que ça devrait nous inquiéter. On doit juste y aller et jouer notre basket. » Enes Kanter

Devenu le seul joueur de l’histoire de la franchise avec Bill Walton et LaMarcus Aldridge à marquer au moins 20 points et à prendre au moins 18 rebonds dans un match de playoffs, Kanter a été limité à 6 points et 5 rebonds en 20 minutes lors de la victoire du Game 2 au Moda Center. Il a pris 3 fautes en 1ère mi-temps puis s’est aussi fait mal à la main droite en fin de 2ème quart. Une radio passée en vitesse à la mi-temps n’a rien révélé d’inquiétant, mais vendredi lors du shootaround, le pivot a indiqué qu’il était toujours un peu gêné par sa main.

« Ça va, ça fait encore un peu mal. Je ne pense pas qu’elle soit à 100%, mais c’est les playoffs, il faut être à 100% à tous les matchs. Donc je ne vais pas m’en faire et simplement jouer. » Enes Kanter

Le scoring (28.4 points par match sur les 2 premières rencontres), les rebonds (7) et les passes (4) de C.J. McCollum, tout comme la défense de Moe Harkless sur Paul George ou encore l’apport de Zach Collins en sortie de banc (6 points, 4 rebonds, 3 contres et 1 interception en 14 minutes au Game 2).

« J’ai toujours été un killer. Depuis que je suis gamin, j’ai toujours pris le basket très au sérieux. À travers les échecs comme le succès, tu dois garder la même mentalité. Je l’ai toujours dit je suis un requin, les requins mangent, ce sont des tueurs, ils trouvent des moyens de subvenir à leur faim. » C.J. McCollum

Lillard tourne lui à 29.5 points, 4 rebonds, 5 passes, 3 interceptions et 1 contre par match dans la série.

Leave a Reply