Steve Kerr : « Il a montré à tout le monde qui est Kevin Durant »; Green : « Il était en mode tueur »

Steve Kerr : « Il a montré à tout le monde qui est Kevin Durant »; Green : « Il était en mode tueur »

Kevin Durant affichait seulement 22 points sur les deux premières rencontres avec 8 petits shoots pris lors du Game 2, très très peu pour le scoreur qu’il est. Il avait expliqué avant le match qu’il ne voulait rien forcer et ne pas rentrer dans le jeu de Patrick Beverley en faisant du 1-contre-1, mais cette nuit il était très attendu lors du Game 3. Et il n’a pas fallu longtemps pour qu’il mettre son emprunte sur le match. Il a planté 12 points à 5/5 dans le premier quart, donnant le ton pour son équipe, qui a mis KO les Clippers dès le début avec une avance 41-24 après 12 minutes.

« Coach Kerr a mis en place quelques actions pour moi au début du match. Ça a donné le ton. J’ai juste mis de la pression sur la défense sur des post-ups, du main à main. C’est quelque chose dont nous avions parlé ce matin compte tenu de la façon dont ils jouent, en m’appuyant sur beaucoup d’écrans de Bogut, en jouant au poste. Puis lorsqu’il y avait prise à deux les gars bougeaient. Pour résumer, nous avons été plus patients. » Kevin Durant

La domination de Durant a ouvert le jeu pour ses coéquipiers, qui en ont profité.

« Il a démarré la rencontre en étant super-agressif et en mode tueur. Et ça a fait toute la différence pour nous. Nous avons pris le contrôle du match dès le premier quart et nous ne l’avons jamais perdu. » Draymond Green

« Nous ne nous sommes pas ajustés. Il avait un état d’esprit différent ce soir par rapport à l’autre soir. Il a donné le ton d’entrée. Nos gars ont adoré. Ses coéquipiers étaient excités par la façon dont il a commencé la rencontre. Je pense que c’était contagieux et ça a donné le ton pour notre défense également. J’ai trouvé notre défense fantastique ce soir. » Steve Kerr

Il termine la première mi-temps avec 27 points à 10/15 ! Patrick Beverley n’a rien pu faire cette fois.

« Il a été agressif des deux côtés du terrain dès le début de la rencontre. Il a attaqué. Il l’a dit hier, il est Kevin Durant. Il a montré à tout le monde qui est Kevin Durant. » Steve Ker

« Il a débuté la rencontre en étant vraiment agressif, il m’a posté beaucoup plus. Je savais qu’il allait être agressif. Il a réussi quelques actions en début de rencontre et à partir de là, comme n’importe quel joueur de basket, le panier est devenu plus grand pour lui. Je dois faire du meilleur boulot pour me battre pour la position. Mais je lui tire mon chapeau. Il a mis des tirs. » Beverley

Steve Kerr n’avait cessé de répéter qu’il s’attendait à un grand match de sa star et il ne s’est pas trompé. Tout le monde s’attendait à une telle réaction

« Oui, oui, je m’attendais à ça. C’est un double MVP des finales. Il sortait d’une mauvaise performance. C’est ce qui arrive dans ces cas-là. » Steve Kerr

« J’anticipais ce genre de match. Il y a beaucoup de discussions au sujet de lui et de ce matchup. Combien de joueurs peuvent stopper Kevin si Kevin ne veut pas être stoppé ? Il l’a montré ce soir. » Draymond Green

Il termine avec 38 points à 14/23 et 7 passes en seulement 30 minutes. Un message envoyé à Patrick Berveley et ses détracteurs. Même s’il assure qu’il ne voulait pas taper du poing sur la table.

« Je suis là depuis 12 ans. J’ai 30 ans. Je n’ai pas besoin de montrer quoi que ce soit à qui que ce soit à ce stade. » KD

Les Warriors reprennent le contrôle de la série et si KD continue sur ce mode, on ne donne pas cher des chances des Clippers ne serait-ce que d’arracher un autre match.

Via NBA.com

Leave a Reply