Damian Lillard réagit aux provocations de Dennis Schröder et Russell Westbrook et au dunk à la dernière seconde de Paul George

Damian Lillard réagit aux provocations de Dennis Schröder et Russell Westbrook et au dunk à la dernière seconde de Paul George

OKC avait l’obligation de se relancer à la maison pour éviter le 3-0 et ne s’est pas manqué. Avec une adresse à 3-points retrouvée (15/29, 51.7%) et un large avantage aux lancers-francs (31/39 contre 18/24), le Thunder a dominé Portland 120-108 pour revenir à 2-1. La série n’a rien perdu de son intensité, à l’image d’un and one de Russell Westbrook sur Damian Lillard pour le +14 en début de 3ème quart-temps et après lequel le meneur du Thunder, qui a célébré (tout comme Dennis Schröder et Andre Roberson sur le banc) en mode ‘rock the baby’, a semblé crier : « Trop petit ! » à son homologue. Lillard a terminé le quart-temps à 25 points pour ramener les siens à 4 longueurs (86-82) au terme d’une période dominée 43-37. Motivé par Westbrook ?

« Je ne l’ai même pas vu le faire. Je ne regardais pas vers lui mais plutôt vers la remise en jeu. Rock the baby sur un jump shot ? Oui, d’accord, tu peux faire ça à chaque fois…

C’est comme ça. Je ne dirais pas que ça me booste, comme je l’ai dit, l’équipe d’un des deux doit perdre, c’est comme ça. » Damian Lillard à propos de son face à face tendu avec Westbrook

Le 4ème quart a été en revanche bien plus compliqué pour Lillard, limité à 3 points dans la période. Plus une question de maladresse collective que de défense selon lui.

« Leur défense est restée la même dans l’ensemble. Ils étaient un peu plus agressifs sur le ballon, les bigs montaient un peu plus haut, ils ont mis Grant aussi, qui est plus athlétique, peut-être pour trapper, être plus agressifs… Ils voulaient juste que je me débarrasse du ballon plutôt que je continue à scorer. On a eu de bons tirs mais on n’a pas réussi à les mettre. » Damian Lillard

Durant cette dernière période, Schröder l’a chambré à plusieurs reprises en mimant sa célébration « Dame Time » (pointer la montre).

« Oui j’ai vu. J’ai trouvé ça assez drôle… qu’il ait attendu si tard dans le match, quand il savait que le match était décidé, pour le faire. Et il n’avait pas sorti ça sur les deux premiers matchs non plus, donc… j’ai trouvé ça intéressant. » Damian Lillard

Satisfait d’avoir vu son équipe compétitive malgré la défaite, le quadruple All-Star de 28 ans a insisté sur le fait que c’était aux Blazers de s’adapter à l’arbitrage.

« On a égalisé dans le 4ème quart-temps, on leur a mis la pression, mais notre jeu physique les a envoyés sur la ligne donc dans certaines situations il faudrait peut-être qu’on soit un plus malins, en prenant en compte la façon dont le match est sifflé. Si c’est un coup de sifflet rapide à chaque contact, on doit s’adapter. Mais dans beaucoup de situations ils ont provoqué le contact et obtenu les lancers-francs, et on ne peut pas continuer à faire la même chose quand on envoie qu’ils obtiennent ces coups de sifflet. » Damian Lillard

Quant au dunk claqué par George juste après le buzzer final et jugé irrespectueux (la tradition veut que si match plié il y a, on laisse les dernières secondes dérouler), il a autre chose à penser mais… a tout de même conclu par un petit tacle en forme de « rendez-vous au Game 4 les gars ».

« Je ne l’ai pas vraiment vu. Je ne sais pas, ça ne m’intéresse pas vraiment, c’est les playoffs, les gars font des trucs, essaient peut-être de te rentrer dans la tête, de prouver quelque chose, je ne sais pas. Ça n’a pas d’importance, le match était terminé, c’était décidé. Normalement, on dit qu’il ne faut pas faire ça, mais honnêtement, je m’en fous. Le match était décidé, et s’ils ont ressenti le besoin de faire ça pour se sentir mieux ou plus dominant, alors soit ! » Damian Lillard

via NBA

Leave a Reply