Les Nets craquent dans le money time, incapables de ralentir Joel Embiid et punis par Mike Scott

Les Nets craquent dans le money time, incapables de ralentir Joel Embiid et punis par Mike Scott

Les Philadelphia Sixers ont fait un grand pas vers la qualification en dominant les Nets sur le fil 112-108 grâce à un shoot clutch de Mike Scott.Ils mènent désormais 3-1 et auront l’occasion de plier la série à la maison.

Les Nets ont totalement craqué dans le money time en perdant 5 ballons sur les 10 possessions dans un match où ils ont pourtant mené la majeure partie du temps.

Incertain jusqu’au dernier moment, Joel Embiid a fait un énorme chantier avec 31 points à 12/22, 16 rebonds, 7 passes, 6 contres et 2 interceptions en 31 minutes ! Il a été bien aidé par les 24 points à 10/20, 8 rebonds et 6 passes de Tobias Harris mais aussi les 15 points à 7/12, 8 rebonds et 8 passes de Ben Simmons. Jimmy Butler n’a pas fini le match alors que JJ Redick signe 9 points à 3/11 mais marque un 3-pts capital. Philly shoote à 50% mais s’est compliqué la vie avec 18 ballons perdus. En face les Nets ont payé leur manque d’expérience en fin de match et leur manque d’adresse (40%), à l’image de D’Angelo Russell, limité à 21 points à 6/19. Caris LeVert compile 25 points à 9/18 et 6 passes et Spencer Dinwiddie 18 points à 7/12 mais les deux n’ont pas pesé en fin de rencontre. A noter les 21 points et 8 rebonds de Jarrett Allen.

Le début de rencontre a été très équilibré avec deux équipes qui se sont répondues coup pour coup. Malgré une meilleure adresse côté Sixers, les Nets profitaient eux des ballons perdus adversaires, 8-8 puis 20-18 Nets. Finalement ce sont les Nets qui ont fait le premier break dans le sillage d’un excellent duo LeVert – Allen qui a harcelé Boban Marjanovic à l’intérieur et les locaux ont terminé le quart sur un 11-4, 33-24. Les Sixers ont été bien plus adroits mais ont perdu 7 ballons contre 1 seul aux Nets avec un duo Allen-LeVert à 11 points chacun.

Butler a réalisé un gros début de second quart avec 7 des 9 premiers points des siens pour impulser avec l’aide de Joel Embiid un 14-5 et mettre les deux équipes à égalité. Mais les Nets ont bien résisté et Philly n’est passé que deux fois brièvement en tête. Puis les locaux ont connu un énorme passage sous l’impulsion d’un Jared Dudley déchaîné, auteur de 2 tirs à 3-pts et 3 passes décisives lors d’un 16-4. Il n’a pas manqué de faire du trash talk avec Ben Simmons et les Nets se sont retrouvés en tête 63-53. Dans les 30 dernières secondes Simmons et Embiid ont réduit l’addition, 63-57.

Allen et LeVert ont redonné 10 points d’avance aux leurs et le match a dégénéré après moins de 5 minutes en seconde mi-temps. Sur une grosse faute d’Embiid, Jared Dudley l’a poussé par-derrière, et Jimmy Butler a à son tour bousculé le Nets. Résultat Budlet et Dudley ont été expulsés et Embiid a pris une faute flagrante 1. Les Sixers, dans le sillage d’Embiid et Simmons, ont appuyé sur l’accélérateur mais les Nets, menés par D’Angelo Russell, puis un Spencer Dinwiddie déchaîné, et enfin Caris LeVert, ont résisté pour repousser ces assauts et conserver 6 points d’avance à l’entame des 12 dernières minutes, 91-85.

Philly a inscrit les 4 premiers points pour revenir à 2 unités et a manqué plusieurs occasion de revenir à un point ou égalité et finalement D’Angelo Russell a donné de l’air aux siens avec un 3-pts en première intention, 99-93 avec 7 minutes à jouer. Philly a connu un passage à vide en attaque et les Nets ont manqué une belle occasion de se détacher réellement en ratant 2 lancers sur 4. Ils se sont toutefois retrouvés en position idéale 101-94 avec 5’20 à jouer. Embiid, à peine revenu en jeu, a alors signé 8 points en piétinant les Nets pour remettre les siens devant 102-101. Dinwiddie a mis fin à l’hémorragie mais Harris a répondu dans la foulée, 104-103 avec 2’20 à jouer. Les deux équipes ont échangé un ballon perdu clé et D’Angelo Russell, après un rebond offensif d’Allen, a planté un gros shoot à 3-pts pour donner l’avantage aux siens 106-104 avec 1’26 à jouer. Derrière les Sixers ont pris 4 rebonds offensifs sur une séquence, qui s’est conclue par un shoot à 3-pts de JJ Redick, 107-106 Sixers avec 50 secondes au chronomètre. Sur la remise en jeu, Dinwiddie et Russell ne se sont pas compris et le ballon a été perdu, sans trop de conséquences puisque Embiid a aussi perdu un ballon, intercepté par LeVert. Puis c’est Joe Harris sur un layup, grâce à une offrande de Russell, qui a remis les locaux aux commandes avec 25 secondes à jouer. Sur la dernière action les Sixers ont cherché Embiid, qui a failli perdre le ballon mais a réussi à trouver Mike Scott dans le corner qui a planté un gros 3-pts, +2 Philly avec 18.6 secondes à jouer ! Les Nets ont servi Allen à l’intérieur, mais ce dernier, pris à 3 a perdu le ballon. Harris a plié le match sur la ligne des lancers.

 

Leave a Reply